Troisième Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique : Faire de Dakar la capitale de la réflexion stratégique contre le terrorisme


En prélude au troisième Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, une importante rencontre s’est tenue ce mardi sous la présidence du ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Mankeur N'diaye, en présence de plusieurs sommités diplomatiques et militaires.

Organisé dans le cadre d’un partenariat entre le ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur et le ministère français de la Défense en relation avec le Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité (CHEDS) du Sénégal, le troisième Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique qui se tiendra à Dakar les 5 et 6 décembre prochain, a pour ambition de faire de Dakar la capitale de la réflexion stratégique contre le terrorisme. C’est en tout cas l’ambition affichée par le ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Mankeur Ndiaye. Et, justement afin de répondre convenablement à l’exacerbation des menaces qui pèsent sur la paix et de sécurité en Afrique et dans le monde.
«Nous voulons faire de ce forum un cadre de réflexion de haut niveau à travers des réflexions opérationnelles », a déclaré Mankeur Ndiaye en marge de la cérémonie de lancement. «Nous devons comprendre pour pouvoir anticiper, approfondir et impliquer tous les acteurs dans la lutte contre le terrorisme. Parce que les actions terroristes se sont diversifiées au regard de ce qui s’est passé en France, en Allemagne, etc... »,  ajoute le chef de la diplomatie sénégalaise qui reste convaincu qu’il ne suffit pas d'avoir l'arme nucléaire pour pouvoir combattre le terrorisme.

C’est pourquoi l’ambassadeur de la France au Sénégal, Christophe Bigot a décliné l’ambition de son pays d’accompagner le Sénégal dans la recherche de la paix et de la sécurité. Parce que cette question ne doit plus se traiter de manière « isolée ».  

Pour Oliver Darrason,  « le Forum de Dakar est devenu une sorte de Davos parce que demandé et réclamé. »
 
Il faut rappeler que le Forum International de Dakar sur le paix et la sécurité en Afrique qui a pour thème « l’Afrique face à ses défis sécuritaires : regards croisés pour des solutions efficientes » se tiendra les 5 et 6 décembre prochain et verra la participation de pas moins de 500 participants venus du monde entier. 
Mercredi 27 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :