Tribunal : Le juge Babacar N'gom poursuit un agent du ministère des Finances pour outrage


Tribunal : Le juge Babacar N'gom poursuit un agent du ministère des Finances pour outrage
Le magistrat Babacar N'gom a adressé au procureur de la République une plainte contre la dame Fatou Binetou Diémé, en service à la Direction de la solde du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan pour offense dans l’exercice de ses fonctions de magistrat.

Dans la plainte du magistrat dont nous avons obtenu une copie, il ressort que le 19 février 2015, une procédure de jugement d’hérédité avait été initiée par la dame Talla Faye, suite au décès de son époux. C’est que feu Malamine Diémé avait laissé derrière lui deux veuves et d’autres enfants, hormis la dame Talla Faye et sa fille. C’est ainsi que le juge départemental a demandé à la dame, par ailleurs troisième épouse du défunt, de produire les actes de mariage et de naissance de tous les héritiers. Mais, ces derniers ont refusé de remettre à Talla Faye leurs actes de mariage et de naissance, afin que le juge puisse les intégrer dans le jugement.

Quelques semaines plus tard, la requérante est revenue à la charge, expliquant au juge départemental que l’une des filles du défunt, en l’occurrence Fatou Binetou Diémé aurait accepté de lui remettre son acte de naissance. Et la condition sine qua non affichée par celle-ci est claire. En fait, la dame, en service à la Direction de la solde du ministère de l’Economie et des Finances, a voulu s’entretenir d’abord au téléphone avec le juge Babacar N'gom. C’est ainsi que ce dernier a utilisé le numéro de Fatou Binetou Diémé, pour entrer en contact avec elle.

Selon les termes de la plainte du juge N'gom, F. B. Diémé s’est montrée très agressive, au bout du fil. Le magistrat a indiqué que la dame lui  a signifié qu’elle et les autres membres de la famille de feu Malamine Diémé ne produiront aucun document. Pis la dame lâche au bout du fil : « Je m’en fiche de votre jugement. Rendez-le comme vous voulez. De toute façon, elle n’obtiendra pas la pension de veuve du service de la solde, car c’est moi qui paie au niveau de ce service du ministère des Finances ». Prié de rester calme, la dame n'y va pas avec le dos de la cuillère : « Parlez au directeur je m’en fiche », avant de lui raccrocher au nez. Le juge Babacar N'gom a estimé que ces propos étaient outrageants à son endroit, avant de porter plainte contre Fatou Binetou Diémé, en service à la Direction de la solde du ministère de l’Economie et des Finances. 

L'audience aura lieu ce lundi 18 mai devant le tribunal le Tribunal des flagrants délits de Dakar...
Vendredi 15 Mai 2015
Dakaractu




1.Posté par hkhh@yahoo.fr le 16/05/2015 09:47
thiey senegal nekhna dal. yalla rek moy borom dolé.



Dans la même rubrique :