Treig Sa : L’autre visage sénégalais de Michel Tomi, le parrain des parrains corses

Libération a pu remonter à une seconde société basée au Sénégal et liée au parrain des corses Michel Tomi, suspecté d’avoir mis en place un réseau sans précédent de corruption en Afrique.


Libération est en mesure de révéler que Tourism real estate investment group Sa (Treig Sa) est liée au parrain des parrains corses Michel Tomi suspecté par la justice française d’avoir bâti en Afrique un empire financier évalué à 600 millions d’euros grâce à ce système de corruption sans précédent.
Basée au 17 Rue Grasland à Dakar sous le registre de commerce numéro Sndkr2012B11734, cette structure, véritable pieuvre, a été montée le 21 août 2012 et son dirigeant n’est autre que Jean Baptiste Tomi, le fils du parrain des parrains. Elle est présente dans l’hôtellerie, la restauration, les salles de jeu, les casinos mais aussi dans la promotion immobilière.
Elle «cohabite» avec Ipi 9, une autre société contrôlée par les Tomi qui s’active dans les opérations de téléphonie et l’achat de biens mobiliers.
Aujourd’hui que Michel Tomi a été mis en examen pour corruption d’agent public étranger, abus de confiance, complicité d’abus de bien social, faux et usage de faux, et travail dissimulé, les nouvelles autorités gagneraient à y voir de près sur ses investissements au Sénégal d’autant que la trace de l’homme d’affaires corse est signalée dans un casino réputé. Pour rappel, la police française a formellement établi que Michel Tomi donnait des «cadeaux» à Ibk et à Ali Bongo qui le graissaient en retour à travers des marchés et commissions occultes. Autant de faits que la police française, qui dispose aussi d’écoutes téléphoniques compromettant, a consigné dans un rapport explosif dont certains éléments ont été déjà publiés par le site d’investigations Mediapart.
Mardi 12 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :