Travaux de construction des routes de connexion à l’Autoroute Thiès-Touba : L'ARMP freine l'AGEROUTE


Travaux de construction des routes de connexion à l’Autoroute Thiès-Touba : L'ARMP freine l'AGEROUTE
L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a freiné l’Agence des travaux et de gestion des routes (AGEROUTE). Ce, dans le cadre de la procédure de passation du marché relatif à la supervision des travaux de construction des routes de connexion à l’Autoroute Thiès-Touba. Selon Libération, cinq offres, dont celle du groupement GIC/SGS avaient été retenues après le lancement du marché. Pour autant, AGEROUTE a rejeté l’offre du groupement au motif que le bureau GIC, short-listé lors de la manifestation d’intérêt, a présenté une offre en groupement avec SGS sans l’autorisation préalable du maître d’ouvrage.
Dès qu’il a été informé du rejet de son offre, le mandataire du groupement GIC/SGS a saisi AGEROUTE pour un recours gracieux avant d’actionner l’ARMP. Mieux, devant les «juges», le groupement GIC/SGS a produit une lettre numéro 389-12 du 11 décembre 2015 adressée à AGEROUTE et reçu le même jour par le service courrier. Le requérant estime que l’absence de réponse de sa lettre est un accord implicite, puisqu’elle traduit l’inexistence d’objection. Un argument forte- ment partagé par l’ARMP qui a demandé la relance de la procédure en tenant compte de l’offre du Gouvernement.
Mardi 21 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :