Traque des biens présumés mal acquis : Quand Abdoulaye Wilane s’autoproclame avocat de Baldé


Traque des biens présumés mal acquis : Quand Abdoulaye Wilane s’autoproclame avocat de Baldé
DAKARACTU.COM  La séance de clôture a été l’un des moments les plus électriques du conclave de l’Association des maires du Sénégal (Ams). En effet, c’est au moment où Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor et président de l’Ams, était en train de conclure les travaux que le maire socialiste de Kaffrine Abdoulaye Waliane a tenu à proposer une motion. Face au refus de ses pairs, en sa posture de Vice-président de l’Ams, il s’est tout simplement dirigé vers le présidium pour arracher le micro à son président et dénoncer la mesure  d’interdiction de sortie du territoire qui frappe Baldé. « Notre président a toutes les difficultés pour nous représenter là où il se doit. Je veux que l’Etat comprenne que le président (de l’Ams) n’est pas inculpé, il n’a pas de problème avec la justice. Même si la justice a besoin de lui dans une certaine mesure, il bénéficie encore de la présomption d’innocence. Pour une exécution correcte du programme de l’Ams, nous devons demander qu’il puisse se déplacer chaque fois que de besoin », a martelé l’édile de Kaffrine.

Il faut noter que le maire libéral de Ziguinchor et quelques anciens dignitaires de l’ère Me Wade sont interdits de sortie du territoire national par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) dans le cadre des bien présumés mal acquis. 




Lundi 19 Août 2013
Notez


1.Posté par Zeus le 19/08/2013 12:36
Vous avez parfaitement raison Wilane ! au moins vous avez osé dire en toute franchise ce que vous pensez. Votre président doit vous représenter dignement et en toute liberté.

2.Posté par senegalais le 19/08/2013 14:40
bien fait pour le President Macky SALL qui pense pouvoir compter sur ces gens la.

3.Posté par lamane le 19/08/2013 15:06
bou toukhé yamba rek louko nekh wakh



Dans la même rubrique :