Traque des biens mal acquis : Alioune Ndao à la chasse de dignitaire libéral à la foire

L’utilisation de la réserve foncière à la foire, c’est là la nouvelle cible du fameux procureur spécial prés de la Cour de Répression de l’Enrichissement (CREI), Alioune Ndoa qui flairant un « scandale » saupoudré de « blanchiment d’argent », a lâché le Groupement d’Intervention et d’Action contre le Blanchiment d’Argent (GIABA) sur le site où du temps du régime sortant, le directeur Baïdy Souleymane Ndiaye avait déclaré à qui voulait l’entendre que « c’est la prérogative de l’Etat qui attribue tout terrain ou tout titre à des projets ».


Traque des biens mal acquis : Alioune Ndao à la chasse de dignitaire libéral à la foire
Le dossier Tahibou Ndiaye a peine clos sur fonds de négociations de l’ancien Directeur  Général du cadastre qui a cédé 3, 6 milliards de ses biens pour recouvrir la liberté provisoire, la traque des biens mal acquis reprend. Et c’est à la foire où le procureur spécial soupçonne un « blanchiment d’argent » qu’elle se poursuit.

En effet, la CREI qui est décidée à faire toute la lumière sur l’utilisation des terres de la réserve foncière, va joindre ses « efforts à ceux du GIABA pour fouiller les « immeubles qui atteignent pour la plupart sept (7) étages".

Appartenant à des familles et proches de l’ancien régime qui les aurait construites à coups de milliards, l’affaire avait éclaté du temps de Wade sous le magistère de Baïdy Souleymane Ndiaye qui s’en était lavé les mains en mouillant l’Etat qui était le seul concerné dans cette histoire, selon lui.

Pour l’heure, les « réserves de la foire seront en tout cas passées au peigne fin » et des « expropriations ne sont pas à écarter » selon le journal « la tribune » qui annonce le même procédé dans d’autres réserves de la capitale qui ont été partagées en violation de toutes les règles régissant le domaine national ».

Pressarfik
Dakaractu2




Vendredi 6 Septembre 2013
Notez


1.Posté par lecture le 06/09/2013 21:07
«MARY TEUW NIANE MENE LE PRESIDENT DROIT AU MUR»
SEYDI ABABACAR NDIAYE, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU SAES

Oumar KANDE  |   Publication 23/08/2013
http://seneplus.com/article/«mary-teuw-niane-mene-le-president-droit-au-mur »

« Seydi Ababacar Ndiaye, continuant son interpellation, demande quelle suite sera donnée à l’audit des universités où il a été noté une mauvaise gestion généralisée, «y compris la gestion du ministre actuel quand il était recteur de l’Ugb».
«Est-ce qu’on peut continuer à faire confiance à des dirigeants qui ont été épinglés par différents rapports ? IL Y A AUSSI UN AUTRE DOCUMENT COMMANDITÉ PAR L’ACTUEL RECTEUR DE L’UGB AU NIVEAU DE LA DÉLÉGATION POUR LA RÉFORME DE L’ETAT ET DE L’ASSISTANAT TECHNIQUE (DREAT), QUI ÉPINGLE LE MÊME MINISTRE.
Ce document à montré que l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur, quand il était recteur à l’Ugb, son jeu favori c’était de créer des postes de responsabilité, de direction. Il en avait créé dix-neuf dans une petite université comme l’Ugb et il y avait des conséquences sur la masse salariale car tous ces directeurs avaient l’équivalent d’un million d’indemnité.
Ces manquements devraient édifier qu’il faut faire les bonnes enquêtes et prendre les individus qu’il faut pour les missions importantes. Quelqu’un qui dirige une simple université et qui a ces types de comportement, on lui confie le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il y a lieu de se poser des questions», a dit Seydi Ababacar Ndiaye.  »

LE RAPPORT D’AUDIT QUI MET À NU LA GESTION DE MARY TEUW NIANE - Lundi 22 Juillet 2013 -
(rapport commandité conjointement par les ministères de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de l’Économie et des Finances, sur financement de la Banque mondiale)
http://www.popxibaar.com/UNIVERSITE-GASTON-BERGER-DE-SAINT-LOUIS-Le-rapport-d-audit-qui-met-a-nu-la-gestion-de-Mary-Teuw-Niane_a16505.html

2.Posté par Mamadou le 06/09/2013 21:11
tres bon travail du courage monsieur le procureur et cie

3.Posté par ASKANWI le 07/09/2013 09:50
beau boulot y'a eu trop de trafics à ce niveau surtout le foncier à Mbane, et mm à dakar.
Des hommes d'affaires sénégalais doivent rendre compte comme serigne mboup de ccbm

4.Posté par Fili le 07/09/2013 10:24
COURAGE.

5.Posté par Mamadou le 07/09/2013 11:19
j''aurait aimé le ministre de la justice serait à professeur Mody Gadiaga un grand juriste qui voudrais qu'on criminalise le détournement des derniers publique

6.Posté par barou le 07/09/2013 12:50
après Abdoul mbaye, Mimi touré ce Alioune doit être élevé comme héros national que Dieu le protége

7.Posté par xoot xalaat le 07/09/2013 13:24
Est-ce pour sauver sa PART du gâteau que DEMBA Dia a amorcé une virage à 180 degrés?
Qui vivra, verra!

8.Posté par xoot xalaat le 07/09/2013 13:26
Franchement, le Président est trompé par Mary Teuw!
Ce Monsieur ne roule que pour ses intérêts: ancien PIT, ancien PDS, ancien URD (?), et maintenant APR!!!
C'est triste pour celui qui perçu comme le patron des universitaires!
Il doit dégager! Qu'attend le SAES pour exiger son départ?????????????????

9.Posté par ibus le 07/09/2013 14:05
De tout cœur avec vous, continuez, vous faites du très bon boulot

10.Posté par Sall le 07/09/2013 14:37
Il faut booster l'économie au lieu de passer tout votre temps à traquer, le pays va mal.



Dans la même rubrique :
SALL CRASH !

SALL CRASH ! - 24/04/2014