Transparence budgétaire : Le Gerad pour plus d'efficacité dans l'élaboration du budget de l'État


Transparence budgétaire : Le Gerad pour plus d'efficacité dans l'élaboration du budget de l'État
Le  Groupe d’Etudes, de Recherches et d’Actions pour le Développement (Gerad) a organisé une session de formation dans le cadre de la campagne pour la promotion des principes de transparence budgétaire au Sénégal, qui est un principe et un avantage pour le développement d’un pays. 

C'est dans ce sens que le secrétaire général du Gerad, Hamidou Aboubacry Diallo, pense que cela donne accès à une légitimité des gouvernements devant les citoyens, parce qu’il ouvre un espace dans lequel les citoyens peuvent agir dans les décisions gouvernementales qui se doivent de  "respecter les principes de transparence du budget, dans son élaboration et son exécution qui sont d’une grande importance".

 Il notera qu'il est extrêmement important d'animer et de revendiquer les vrais débats sur la problématique du budget. Parce que, explique-t-il, si l’on ne le respecte pas, on risque de fausser les bases du développement de notre pays. 

Toute chose qui fonde les bases de la mise en oeuvre du plan d’action du GERAD visant  le plaidoyer et le renforcement des  capacités des agents techniques des ministères, des collectivités locales, des journalistes, entre autres, pour qu’ils respectent strictement les principes de promotion de la transparence budgétaire.

Et ce, d'autant plus qu'à partir de 2017, on parlera de programme budget avec la mise en application de la directive de l'Union Économique et Monétaire de l'Ouest Africain (UEMOA). 

D'aucuns, parmi les participants composés essentiellement d'hommes de médias, ont exprimé toute leur satisfaction quant à la mise pratique de cette démarche initiée par le Gerad permettant ainsi d’assurer la transparence budgétaire, renforçant, de ce fait, la démocratie et pour définir une meilleure accessibilité des informations financières relatives au budget national et celui des collectivités locales. 

Cette exigence de transparence budgétaire renforce aussi la démocratie locale dans la mesure où ces règles s’appliquent, parfois peut-être même avec plus de vigueur... 
Mercredi 23 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :