Transhumance : Djibril War et Cheikh Seck annoncent des propositions de loi


Transhumance : Djibril War et Cheikh Seck annoncent des propositions de loi

Le cas Awa Ndiaye, dernier en date, fait encore jaser. Au cours de la plénière d’hier, le statu quo observé sur la question de la déchéance du mandat d’un élu qui quitte son parti pour une autre formation s’est invité au débat. Pour combattre cette pratique, les députés Djibril War et Cheikh Seck (Bby) annoncent des propositions de loi. Selon le premier, il «s’agira de faire une loi qui prive les transhumants de fonction élective ou nominative pendant deux ans».
Le second propose la construction d’un «monument de la honte au-dessus duquel les noms des transhumants seront inscrits en guise d’enseignement aux générations futures».


Le Quotidien

Mardi 8 Avril 2014
Dakaractu




1.Posté par Moyoul le 08/04/2014 17:01
Définir d'abord qui est transhumant? Vous n'osez pas épargner Macky et tous ceux qui étaient au PDS mais aussi Abdou Latif Coulibly et tous les autres traîtres

2.Posté par Misogyne le 08/04/2014 20:12
Le Sénégalais est-il Misogyne ?

Pourquoi la transhumance de Madame Awa Ndiaye vous choque-t-elle plus que celle d’un académicien, professeur d’université, qui transhume du PIT vers le PDS pour être Recteur de l’UGB puis à la 25ème heure (après la défaite du PR Wade) à l’APR pour être Ministre ?

Cette prouesse éternellement inégalable n’est-elle pas digne du Guinness World Records ?
Académicien transhumant.

3.Posté par amm le 09/04/2014 01:20
ils pensent quitter l opposition pour le pouvoir est seulement transumer mais d un parti a l autre c est transhumer

4.Posté par FAll le 09/04/2014 08:39
Le meilleur moyen de combattre la transhumance politique c'est de demander aux transhumants de devenir de simples militants sans responsabilité pendant 2 ans au moins.
Sinon, cela ne sert a rien de vouloir combattre les transhumants quand on pense à massifier son parti avec toutes les voix possibles.
Tant que l'on tient à un second mandat on ne songera jamais à prendre les décisions qui fâchent.
LE MAL EST SENEGALAIS.
LES DIRIGEANTS SONT A L'IMAGE DES ADMINISTRES. OPPORTUNISTISME et POLITIQUE ALIMENTAIRE .....

5.Posté par ba le 09/04/2014 12:27
c'est un bon début...

6.Posté par mont le 09/04/2014 14:52
cette loi serait une atteinte aux libertés publiques fondamentales. la liberté d'association est consacrée par la constitution. cette loi serait donc anti constitutionnelle. elle est inopportune, il ya des domaines plus important dans lesquels le parlement pourrait légiférer et qui aurait un impact dans le vécu des sénégalais. et même si cette loi devrait être prise, la logique voudrait que l'on sanctionne et le trashumant et le parti accueillant sinon ça serait du deux poids deux mesures...il faut respecter la liberté d'association et éviter d'instrumentaliser notre Assemblée nationale pour régler des comptes politiques sur des phénoménes qui n'intéresse que les politiciens qui sont de loin la frange de la population la plus minoritaire. les vrais défis sont à chercher ailleurs (réduction de la pauvreté, allègement des souffrances des sénégalais...) . le grand probléme est celui des valeurs...



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016