Transformation socio-économique des femmes et des jeunes : Des résultats appréciables dans tous les secteurs d’activités


Le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance a ouvert une consultation sur les résultats des projets d’appui à la stratégie nationale pour l’équité et l’égalité de genre (PASNEEG), et le programme intégré de développement économique et social (PIDES), afin d’approuver l’efficience et la pertinence des activités réalisées au cours de la période sous revue. « Elle permet également, de tirer les exigences nécessaires tout en proposant les perspectives d’actions pour l’atteinte de nos objectifs stratégiques » indique le Directeur de Cabinet du ministre de la femme.
Le PIDES et le PASNEEG, sont deux importants projets financés par la Coopération Italienne. Le PIDES se trouve dans la dernière ligne droite de sa mise en œuvre.  « Cependant, ce programme phare a permis d’engranger des résultats appréciables dans tous les secteurs d’activités induisant une véritable transformation du statut et du profil socio économique des femmes et des jeunes de ses zones d’intervention (Dakar et Kaolack) » a rappelé ce dernier.
Au terme de l’exercice couvert par la période sous revue, 675 500 000 F CFA ont été investis pour le financement des activités génératrices de revenus des femmes et des jeunes, ajoutera t’il.
« C’est aussi (07) infrastructures communautaires de base dans les domaines de l’éducation et de la santé qui ont été construites et entièrement équipées ».
 
S’agissant du PASNEEG, fera savoir le Directeur de Cabinet, « d’importantes avancées ont été notées dans la valorisation du statut de la femme tant au niveau politique, juridique, institutionnel que socio-économique ».
 
Cependant, selon lui « les disparités persistent dont une faible intégration du genre dans les processus de planification, budgétisation, suivi et évaluation ; une inégalité de statut dans la famille et dans la société ; une jouissance inégale des droits malgré l’égalité de droit garantie par la Constitution ; un faible pouvoir économique des femmes, etc... »
 
Pour finir, le Directeur de Cabinet a fait part de la signature de l’accord de financement pour la mise en œuvre du PADES (Programme d’Appui au Développement Economique et Social du Sénégal), qui va intégrer le dispositif et les stratégies de lutte contre la pauvreté et de promotion de l’émergence économique.
Jeudi 17 Décembre 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :