Tragédie de Yoff-Virage : Quand la jalousie tue...


Tragédie de Yoff-Virage : Quand la jalousie tue...
Manuel Sanchez Yedra, l'homme qui a abattu son épouse Fama Diop, vendredi dernier, avant de se donner la mort avait tout pour être heureux.
Père de quatre enfants, dont deux issus d’un précédent mariage, il avait réussi à booster ses sociétés qui s’activaient dans la recherche aurifère. En effet, c’est le 28 septembre 2011 qu’il a lancé Ypsos Exploitation Management Construction Sarl, dont la gestion était confiée à Oumar Talla Camara.
Un an plus tard, il montera une autre société d’exploitation aurifère : Waly Gnima Sarl. D’ailleurs, tout récemment Ypsos est venue en appui aux femmes de Kédougou en signant avec elles une convention de financements. Lors de la cérémonie de signature de cette convention, Manuel Sanchez Yédra disait : «Nous sommes présents dans la région depuis deux ans. Dans le cadre du départ de nos lignes d’exploitation du minerai semi-industriel, nous avons décidé de passer un accord de partenariat pour le développement social et durable car nous sommes sensibles aux efforts que fournissent les femmes sénégalaises. Elles sont de grandes bosseuses et particulièrement dans la région de Kédougou, quand on voit le climat, la température, la poussière, quand on voit l’eau...Les femmes travaillent dans des conditions assez difficiles. Elles méritent un accompagnement...»

Une jalouse maladive et...sanglante 

Qu’est-ce qui a donc pu conduire cet homme d’apparence calme et joyeuse à commettre l’irréparable ? Selon les informations de Libération, c’est la jalousie qui a conduit Manuel Yedra Sanchez à abattre sa femme en lui tirant deux balles avant de se donner la mort. Comme nous le révélions dans notre précédente édition, le ressortissant espagnol avait rendez-vous avec l’avocat Me Ousmane Sèye, vingt-quatre heures avant la tragédie.
Des confidences recueillies auprès de proches du couple renseignent que Manuel Yedra Sanchez voulait non seulement divorcer avec son épouse, mais intenter contre elle des poursuites pour recouvrer des sommes qu’il lui aurait remises. Manuel Sanchez Yedra était convaincu que sa femme le trompait. Il jurait avoir été informé par un vigile en service à son domicile qui était prêt à témoigner. D’ailleurs, c’est justement pour recueillir le témoignage de ce vigile qu’un huissier devait se rendre chez le couple Sanchez pour constat. En vain, puisqu’avant même la venue de l’officier, Manuel Sanchez est passé à l’acte.
Les mêmes interlocuteurs notent que Fama Diop était ulcérée par les accusations de son mari. On la disait même blessée surtout que ce n’était pas la première fois, que son époux qui est souvent en voyage, proférait de telles allégations. Vraies ou fausses, ces accusations avaient fini d’installer le malaise au sein du couple.
A preuve, la veille du drame, dans la soirée, le couple a eu une vive dispute autour d’une histoire d’habits que ne trouvaient plus Manuel Sanchez. Ne supportant plus les accusations de son époux, Fama Diop avait pris la décision de poser ses baluchons à son domicile familial avant de retourner à la maison conjugale, le jour de la tragédie, en compagnie de ses parents qui n’avaient pas manqué de raisonner Manuel Sanchez Yedra.
Mais à leur départ, une autre dispute, portant sur les mêmes accusations, a éclaté. Le couple était retranché dans leur chambre, mais la voix de Fama Diop qui s’offusquait encore des propos de son mari était audible dehors. Puis, un coup de feu, un deuxième et un troisième ont installé le silence total dans la chambre alors que leurs deux enfants, les bonnes et les vigiles accouraient. A noter que c’est ce lundi que Fama Diop qui a bouclé une formation à Ejicom, devait débuter son stage à l’Agence de presse du Sénégal...
Lundi 17 Août 2015
Dakaractu




1.Posté par jean le 17/08/2015 11:02
la personne doit se sûffir savoir respecter se faire respecter et être sérieuse sincére et franche dans cette vie courte mais se croire plus intelligent ou malin tu finiras un jour te casser les dents

2.Posté par Anitakhadafiste le 17/08/2015 16:21
Elle le trompait elle Marie les blancs juste pour le fric c est malhonnête et souvent y a un copain noir derrière on voit ca beaucoup aussi chez les femmes du Cameroun Emmanuel était désespéré et trahi

3.Posté par dn le 17/08/2015 21:46
Tant de vies gachees a cause de probabilites..quand je pense aux enfants j ai les larmes aux yeux et le coeur fendu..je prie pour qu elles tiennent le coup et deviennent de bonnes personnes..

4.Posté par Coolabou le 17/08/2015 23:37
(R.I.P) Emanuel,un homme desesperé a sa épous peut arrivé a touts actes audieu .maintenent elles doit prend lecons de ces fét mais elles reste tout temps a ce victimiser apret leur mauvais cous.les filles fasion de dakar et d'afrique. L'argents facille vient toujour avec ces malheurs(thokéé)

5.Posté par pedese le 18/08/2015 05:51
TUER ET SE TUER PAR AMOUR,eh! oui l'amour!
POURQUOI TRAVAILLER POUR UN AUTRE SI ON PEUT TRAVAILLER POUR SOI-MÊME?
eh!oui,l'amour,cet inconnu .

6.Posté par Anitakhadafiste le 18/08/2015 08:21
Bien dit coolabou

7.Posté par Anitakhadafiste le 18/08/2015 08:29
En France Emmanuel aurait fait eue 5 ans de prison et pourrait refaire sa vie c est le crime passionnel il l avait tout donné et. Elle ne faisait eue profiter de lui ´ , avoir un passeport espagnol et voyager mais voyager en Europe pour faire quoi ? Personne ne les y attend même du travail de journalisme elle n allait pas en trouver Juste des fantasmes de. Voyage . Emmanuel était dépassé elle parlait plus fort que lui comme la culture occidentale ne veut pas qu on frappe les femmes. Si elle avait un mari noir elle se ferait tabasser en haussant la voix si forte . Et comme lui voulait divorcer pourquoi retourner dans la maison ? Emmanuel était au bout des nerfs trop de disputes. Tuent un couple y avait plus d amour et a t elle aime réellement Emmanuel ?

8.Posté par KHADIJA le 18/08/2015 09:51
Franchement vous êtes vraiment pitoyables, chez nous quand une telle tragédie se produit on prie pour le repos de leurs âmes et on laisse à Dieu le soin de juger. Je suis sure que les langues bien pendues qui ne manque pas de faire des reproches aujourd'hui étaient les amis d'hier qui ne tarissaient pas d'éloges a leur égard.
Reposez en paix et que la lumière de Dieu soit sur vos enfants.

9.Posté par abdel le 18/08/2015 11:56
c'est une Camerounaise qui a été tuée? Anitakhadafiste vous êtes dans le caniveau on dirait



Dans la même rubrique :