Trafic de passeports diplomatiques sénégalais : Huit personnes arrêtées par la Dic

Huit personnes sont actuellement en garde à vue dans le cadre d’une affaire de trafic de passeports diplomatiques portés disparus. L’affaire est d’autant plus rocambolesque que le «convoyeur» principal se trouve être le fils d’un célèbre chef religieux qui vendait les passeports à 4 millions de F Cfa l’unité.


Trafic de passeports diplomatiques sénégalais : Huit personnes arrêtées par la Dic
L'affaire est partie pour faire beaucoup de dégâts même si les pressions ne manquent pas compte tenu de l’appartenance religieuse d’un des cerveaux présumés.
Dans son édition d’hier, «La Tribune» a fait état d’un trafic de passeport diplomatique mis à nu par la Division des investigations criminelles (Dic). Effectivement, c’est au Maroc que le scandale a été éventé, corrobore Libération.

Que s’est-il passé ?

Il y a de cela quelques jours, le ministère des Affaires étrangères a signalé un lot de plus de 200 passeports diplomatiques déclarés perdus. Il se trouve que six détenteurs de ces passeports, qui tentaient de rallier l’Europe à partir du Maroc, ont été bloqués à Casablanca et refoulés vers Dakar où ils ont été placés en garde à vue à l’aéroport.
En fait, pour éviter le système Securiport qui signale tous les passeports perdus ou personnes recherchées, ces candidats au voyage, qui disposaient du précieux sésame se rendaient au Maroc ou au Togo avec leur passeport ordinaire avant d’espérer embarquer ensuite avec leur passeport diplomatique vers l’Europe. Les six personnes interpellées ont avoué aux enquêteurs avoir acheté les documents pour la rondelette somme de 4 millions de F Cfa. Deux autres personnes, détentrices des passeports en cause, seront encore refoulés par le Maroc avant de rejoindre les six personnes placées en garde à vue.
Les huit bénéficiaires ont été tous mis à la disposition de la Division des investigations criminelles (Dic) pour la poursuite de l’enquête. Ceci étant, les candidats malheureux au voyage ont été très bavards puisqu’ils ont livré les noms des trois personnes qui ont «voyagé» avec eux dont le principal mis en cause dans cette affaire qui se trouve être le fils d’un chef religieux.
En effet, ce dernier embarquait à Dakar avec les candidats au voyage à qui il remettait ensuite le précieux sésame après réception des fonds. Mais la grande question qu’on serait tentée de se poser c’est pourquoi les Affaires étrangères n’ont pas annulé les passeports déclarés perdus ? Affaire à suivre... 
Mardi 9 Juin 2015
Dakaractu




1.Posté par DIAWRIGNE le 09/06/2015 12:15
Vous savez que Macky travaille. Walf près à dénoncer le gouvernement de Macky n'annoncera pas cette nouvelle.
Ces minables tomberont tous, un à un.

2.Posté par Anonyme le 09/06/2015 12:59
Ils ne l'ont pas annulé juste pour arrêter les trafiqueurs !!! bande de cons

3.Posté par Bon citoyen le 09/06/2015 15:21
les passports diplomatik n tomb pas du ciel,dem lene lathie wa presidence.danio khif bayi wou niou dara

4.Posté par DIAKHLE le 09/06/2015 15:32
Certaines indemnités des fonctionnaires qui servent dans les ministères sont retirés par le MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES .Cette situation est tellement grave que beaucoup d'agents ne vont pas percevoir grand chose a la fin du mois de Juin à cause des prêts contractés dans les banques.
Tous les agents des ministères sont actuellement inquiets et sollicitent une intervention de nos Ministres concernés

5.Posté par Mor tama le 10/06/2015 01:00
Donnez le nom de son père. Un fils de khalif faussaire qui vend des passeports diplomatiques du senegal. C'est un escroc



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016