Tous ensemble, sauvons notre cher Guet Ndar, lance Zayire FALL du Mouvement Wallou N’DAR (par Zayire FALL)


Tous ensemble,  sauvons notre cher Guet Ndar,  lance Zayire FALL du Mouvement  Wallou N’DAR (par Zayire FALL)
Face au drame qui a secoué Guet - NDAR, le mouvement Wallou NDAR partage cette dure épreuve avec  nos braves parents. Comme nous l’avons tous constaté, l’avancée de la mer a encore provoqué l’effondrement de plusieurs maisons  et menace même de faire disparaitre la mosquée de Dack et l’école Cheikhou Touré
Les populations de la langue de barbarie continuent toujours de payer le  lourd tribut après chaque remontée des eaux de la mer .C’est dure mais impossible n’existe pas…Ce combat n’est pas le combat de la mairie ou le combat de l’état. C’est notre  combat… car c’est de notre survie qu’il s’agit. La langue de barbarie en particulier GUET Ndar est le noyau de Saint-Louis.
Ainsi, Chaque saint - louisien doit s’en accaparer  car Saint-Louis est notre Terroir et son devenir nous interpelle tous. Et force est de rappeler que personne ne viendra le construire à notre place.
Je saisis donc cette occasion pour lancer un appel fort à tous les saint louisiens, où qu’ils se trouvent, de venir mettre leur expertise au service de notre ville…Des solutions, il y’en aura …Il suffira seulement de  nous unir car c’est dans l’union que jaillit la lumière
Aujourd’hui, Saint-Louis  abrite en son sein des experts dans presque tous les domaines d’activités et il est inconcevable aujourd’hui que l’on ne puisse pas en bénéficier. Toute la question est de savoir comment y parvenir?
Pourtant, le génie humain est partout .Il est européen, chinois, américain et certainement sénégalais et mieux même Saint- louisien, nous devons juste croire en nous même.
Rappelons nous qu’avec une humble gratitude de nos braves parents, pour leur ville et pour leur quartier, ils se sont battus, se sont sacrifiés, ont travaillé à s'en user les mains afin que nous puissions mener une vie meilleure. Maintenant c’est à notre tour car de notre engagement, dépendra largement notre fierté quand après plusieurs années nous dirons à nos enfants.
«Voila ce que nous vous léguons, prenez en soin et finissez ce que nous n’avons pas eu le temps finir et à votre tour remettez le à vos enfants »
Ainsi, Ce qui nous est demandé maintenant, c'est une nouvelle ère de responsabilité, une reconnaissance, de la part de chaque saint - louisien, que nous avons des devoirs envers notre ville,  des devoirs que nous n'acceptons pas à contrecœur mais saisissons avec joie, avec la certitude qu'il n'y a rien de plus satisfaisant pour l'esprit et qui définisse notre caractère, que de nous donner tout entier pour le bonheur et la sécurité de ces populations menacées.
Tous ensemble, unissons nous dans la différence et engageons nous pour sauver notre chère langue de barbarie.
Nous réaffirmons la grandeur de notre chère  ville « Saint-Louis » tout en sachant que la grandeur n'est jamais donnée mais se mérite.
Zayire FALL
Coordonnateur Mouvement Wallou Ndar
Vendredi 22 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :