Tournée politique à Thiès : Alioune Sarr fait bouger la Cité du rail


Suite à l’Assemblée générale qui a scellé la fusion de l'ACP dans l'AFP et l'installation du bureau de la coordination départementale de Benno Siggil Senegaal dont il a eu l’insigne honneur d’avoir été désigné à la tête, Alioune Sarr s’est rendu, sous un soleil ardent au quartier Arafat et Gouye Sombel. Un accueil chaleureux lui a été réservé lors de ces différents déplacements. Chacune de ces étapes a été ponctuée d’un face à face franc entre le ministre et ses hôtes. 

Au nom des populations locales, la voix du délégué de quartier d’Arafat, Ahmadou Niane a listé les besoins du quartier. A l’en croire, la première de leur priorité, c’est la réfection de leurs lieux de culte. “Nous avons deux mosquées en cours de réfection et nous sollicitons votre aide pour terminer les travaux. Nous voulons aussi un magasin témoin où nous vendrons le riz de la vallée”, a t il fait parvenir au ministre du Commerce. La présidente du réseau des femmes s’est fait l’écho de ses consoeurs qui ne réclament rien d’autre qu’une unité de transformation et la réfection du marché baptisé depuis le...17 juin 2017 au nom de Alioune Sarr. 

A cette batterie de doléances s’est ajouté les besoins en équipement et en financement de l’Asc Lat Dior. Dont le président n’a pas omis de rappeler tous les efforts consentis par leur invité du jour pour les sortir de situations désastreuses. “Quand nous traversions de moments difficiles, je suis venu vous voir et vous m’avez remis une enveloppe de 300 000 FCFA. Vous ne vous êtes pas arrêté là. Vous nous avez envoyé deux émissaires pour nous assister et ils ont été là. Cette année là, nous avons gagné une coupe”, a reconnu le président de l’ASC Lat Dior. Maire de la commune de Thiès est, Maimouna Dièye n’a pas pris le contre-pied de ceux qui l’ont précédée au micro. Mais, elle s’est fait la porte parole des femmes dont le besoin crucial a pour nom: “unité de transformation des produits céréaliers”.

C’est par des excuses que le ministre a débuté son discours. “A l’égard de nos aînés que nous avons importunés lors de nos fameuses quêtes pour renflouer les caisses de l’Asc”, a d’emblée dit le ministre.  

Ladite préoccupation évacuée, il s’attaque aux plaintes des orateurs qui l’ont devancé. Alioune Sarr a ainsi promis d’exaucer en un temps record toutes les demandes qui ont été formulées, qu’il s’agisse de magasin témoin, de la formation des femmes ou des besoins en équipements de l’ASC Lat Dior. “Je veux que tout ceci soit visible avant le 15 juillet”, a ajouté le ministre du Commerce. En avant première, il a remis une enveloppe de 600 000 à l’ASC. 

A Gouye Sombel, dans la commune Thiès nord, Alioune Sarr a tenu à faire honneur à son militant Abdou Karim Seck. Fils d’un défunt fervent militant de l’Alliance des forces de progrès, il a perpétué l’oeuvre de son père en s’engageant dans la formation politique présidée par Moustapha Niasse. Sur place, Alioune Sarr a non seulement rencontré Karim Seck, mais il a fait connaissance avec des mouvements de femmes entrepreneures locales. Lesquelles n’ont pas tu leurs préoccupations qui tournent autour de financement, d’assistance dans leurs activités commerciales. Mais c'est à croire que le ministre avait déja anticipé sur leurs demandes. Un fonds de roulement d'un montant de 500 000 francs a été déposé entre leurs mains. Le ministre leur demandera d'utiliser cet argent à bon escient avant de les appeler à militer pour un changement de mentalité à Thiès. 

Tournée politique à Thiès : Alioune Sarr fait bouger la Cité du rail


Tournée politique à Thiès : Alioune Sarr fait bouger la Cité du rail
Samedi 17 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :