Tournée de remobilisation à Tambacounda : Barth Dias conspué

Mamadou Mbodj Diouf et Boubacar Baldé alias Sarkozy n’ont pas raté leur coup, selon l’As, en réservant un accueil pas chaleureux à Barthélémy Dias qui s’était rendu ce week-end à Tambacounda.
Les deux hommes, selon le journal, étaient décidés à barrer la route au maire de Mermoz/ Sacré-Cœur qui tenait une rencontre, pour convaincre les socialistes à rallier la cause de ceux qui veulent le départ du PS de Benno Bokk Yakaar. Ils ont insulté et hué copieusement Barth Dias au domicile du responsable local Sina Cissokho et ont décidé de le suivre pas à pas au long de la tournée. L’édile joint au téléphone, a cependant minimisé l’incident.


Les tournées de mobilisation ne seront pas de tout repos pour le secrétaire national adjoint à la vie politique du Parti socialiste, Barthélémy Dias. En effet, des jeunes socialistes, favorables à Ousmane Tanor Dieng, ont décidé de mener la vie difficile au responsable socialiste et maire de Mermoz Sacré-Cœur. Dès qu’ils ont appris la tournée de Barthélemy Dias à Tambacounda, les jeunes socialistes Mbodj Diouf et Boubacar Baldé s’y sont rendus, avec l’intention de perturber la rencontre et d’informer les socialistes que Barthélémy Dias n’est pas mandaté par le Ps. En effet, Dias fils voulait convaincre les socialistes de Tamba de rallier sa position, au prochain Comité central du Ps où il est question de  l’avenir du  Ps dans Benno. En effet, la délégation du maire de Mermoz Sacré-Cœur a été reçue par Sina Cissokho, responsable socialiste et président du Conseil départemental de Tambacounda. D’ailleurs, c’est chez ce dernier que la réunion de Barthélemy Dias avec les socialistes de Tambacounda a été tenue, en présence de Mbodj Diouf et Boubacar Baldé alias Sarkozy qui savaient déjà que Dias fils  avait une position tranchée contre Ousmane Tanor Dieng. Lorsque Barthélemy Dias entame son discours pour expliquer les motivations de sa tournée, à savoir la préparation du prochain Comité central du Parti socialiste, les deux jeunes socialistes ont mis à exécution leur plan d’actions. Ils ont hué Barthélemy Dias, interrompant ainsi l’allocution du secrétaire national adjoint à la vie politique du Parti socialiste. Mbodj Diouf a traité l’hôte de Tambacounda de «prostitué politique». N’eut été l’intervention du président du Conseil départemental de Tambacounda, le pire se serait produit.  Joint au téléphone Sina Cissokho déclare : « Nous sommes des légalistes. C’est Ousmane Tanor Dieng qui a été élu lors du congrès.  Les autres doivent attendre un autre congrès. Nous, nous sommes avec lui. Tamba est avec Cheikh Cissokho et donc avec Ousmane Tanor Dieng.  A propos du débat autour de Benno, nous avons dit à nos camarades qu’on reste dans Benno.»
 
Lundi 11 Juillet 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :