Touba sauve les 5000 enseignants d'une radiation certaine et clôt la grève


A moins de dix tours d'horloge de la mise à exécution de la menace de radiation par l'État  de 5 000 enseignants qui ont choisi de refuser de répondre aux réquisitions, Touba a finalement réussi à désamorcer la bombe. Le mot d'ordre de grève et de rétention des notes a été levé suite à la demande formulée par le Khalife  Général des Mourides. Parlant au nom de Serigne Bass Abdoul Khadre Mbacké, le médiateur de la République a confié que le chef religieux s'est engagé, personnellement, à poursuivre  avec ses pairs, les négociations face au gouvernement pour la satisfaction des doléances. Autrement dit, le combat sera désormais porté par la classe maraboutique.

Après quelques coups de fils et conciliabules avec ses camarades, Mamadou Lamine Dianté a officiellement déclaré leur décision de donner suite favorable à la demande de Serigne Mokhtar Mbacké avant d'inciter l'ensemble des enseignants à rendre les notes aux élèves et à mettre terme à la grève jusqu'à nouvel ordre.  '' La détermination des camarades était  grande. Il n' a jamais été dans l'intention des enseignants de placer les autorités dans des positions inconfortables. En lieu et place d'un dialogue sincère et incapable de respecter la parole donnée, les autorités ont adopté une position de va-t-en-guerre... en prenant une panoplie de représailles contre d'honnêtes enseignants...l'État a mis un dispositif coercitif à la fois sur le plan administratif et financier. On allait vers l'impasse ", dira Mamadou Lamine Dianté. Le syndicaliste de marteler tout de même que ''  ce n'est pas une capitulation '' de leur part. Même son de cloche du côté d'Abdoulaye N'doye, secrétaire général du Cusems qui  abondera dans le même sens, demandant " aux enseignants de rendre les notes et de prendre part aux conseils de classe. "

Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké se félicitera de l'acceptation par les syndicalistes de sa proposition sachant que celle-ci est venue à l'improviste...



Lundi 13 Juin 2016
Dakaractu




1.Posté par anonyme le 13/06/2016 14:41
C'est vraiment ignoble de la part de DIANTE et NDOYE . On sacrifie des carrieres .Pour aller ramper devant le marabout et raconter des contrevérités pour l'embarquer

2.Posté par amar le 13/06/2016 15:38
wakhou serigne touba kou ko dieufé guiss ndiarigne.

3.Posté par baba le 13/06/2016 18:33
touba n'a rien sauvé, ce sont les enseignants qui se sont déculottés , ils ont fait une reculatte, sentant la menace réélle de l'etat , le president ne reculant pas, ils allaient subir la meme sentence des policiers d'alors; donc ils ont capitulé , c'est ça la vérité



Dans la même rubrique :