Touba prie pour des élections "libres et apaisées"


Touba prie pour des élections "libres et apaisées"
Le Khalife général des mourides, Serigne Sidy Makhtar Mbacké, a appelé, vendredi à Touba (centre), ses compatriotes sénégalais à prier pour des élections "pacifiques, libres et apaisées" en 2012.

‘’Le khalife prie et appelle tout le monde à prier pour que le Seigneur fasse qu’il y ait dans notre pays des élections pacifiques, libres et apaisées en 2012’’, indique une déclaration du comité d’organisation du 117ème Magal, célébré jeudi par la communauté mouride.

‘’Et, le khalife appelle également tous les acteurs politiques à éviter tout acte susceptible de générer une instabilité sociale. Car, sans la paix, il sera impossible de pratiquer sa foi religieuse, il n’y aura pas de travail, ni éducation dans ce pays’’, indique ce texte remis aux journalistes lors de la cérémonie officielle marquant, vendredi, la fin du dernier Magal.

Par cette manifestation, les mourides se souviennent de l’exil au Gabon, de 1895 à 1902, du fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927). Le gouvernement était représenté à la cérémonie officielle du Magal par une délégation d’une dizaine de membres conduite par le ministre de l’Intérieur, Ousmane Ngom.

‘’Le cheikh appelle toutes les autorités politiques et les chefs religieux à œuvrer pour une paix durable et pour la concorde des cœurs au Sénégal et dans le monde’’, rapporte ce document, qui a été lu à la cérémonie par Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, porte-parole du khalife général des mourides et président du comité d’organisation du Magal.

‘’Sachons que tout ce qu’on cherche par des voies pacifiques, son acquisition et sa consolidation seront faciles. Alors que tout ce qu’on acquiert par des moyens agressifs et conflictuels sera perdu, tôt ou tard, de la même manière’’, a averti le khalife Serigne Sidy Makhtar Mbacké, par l’intermédiaire de son porte-parole.

Les Sénégalais élisent un président de la République le 26 février prochain. Les opposants et anciens Premiers ministres Moustapha Niasse, Macky Sall et Idrissa Seck sont candidats, ainsi que le secrétaire général du Parti socialiste (PS), Ousmane Tanor Dieng, et le chanteur Youssou Ndour.

Le président sortant Abdoulaye Wade a annoncé aussi qu’il briguera un nouveau mandat, mais sa candidature est contestée par tous ses adversaires, qui la trouvent ‘’anticonstitutionnelle’’.

Me Wade, 85 ans, avait été élu en mars 2000 et réélu en février 2007. La contestation de sa nouvelle candidature a entraîné une tension politique inédite au Sénégal, suscitant des appels au calme de certaines personnalités du pays.
Vendredi 13 Janvier 2012
APS




1.Posté par Le Rufisquois le 13/01/2012 19:42
Il ne se passera rien de grave au Senegal tant que Cheik syd Moktar est là.

2.Posté par free le 13/01/2012 20:18
Des élections libres et apaisées commencent d'abord par le respect de la constitution. La décision des cinq sages quelle qu'elle soit doit être respecté. Mais moi je pense qu'une certaine opposition ne veut pas des élections. Elle a déjà commencé à contester la décision du conseil avant le verdict

3.Posté par ETUDIANT le 13/01/2012 21:42
Etudiant en deuxième année informatique cherche un boulot pour payer ses études supérieur en travaillant la journée disponible de 8H00 à 16H30. Vous pouvez me contacter : emailetudiant@gmail.com pour plus de renseignement.

4.Posté par Gold Roger le 14/01/2012 02:20
Chers frères en islam. Ne vous laisser pas aveugler par le "bida" et le grand chirk en prenant pour Dieu les marabouts qui n'ont été que des esclaves entièrement soumis qu'à Allah (Le Dominateur Suprême). Serigne Touba par qui vous jurez, par qui vous déclarer vous soumettre, par qui vous vous prenez pour des êtres indestructibles n'a été qu'un esclave d'Allah. Il a, durant toute sa vie, été au service du Prophète Muhammad (Psl) par qui il a tiré de nombreux enseignements. Cheikh Ahmad Bamba buvait de l'eau et ne mangeait que de la nourriture, il marchait à même le sol. Il n'a jamais été prophète ou messager d'Allah. Suivez et obéissez au vrai messager d'Allah, notre bien-aimé Mouhammed ibn Abdallah (Psl). Le Coran et la sunna sont là pour vous guider dans la lumière. Certes, Allah ne reconnait aucune valeur au Magal que vous célébrez parce que c'est une forme d'association bien déguisée.

5.Posté par khady77 le 14/01/2012 22:11
Il faut certains membres de l'opposition fassent bcp plus attention quand ils sont sur les plateaux de télévision ; je viens de suivre le face à face FARBA SENGHOR / MOUSSA SARR de la LD , aux questions de la journaliste de canal info
1 La journaliste demande / COMMENT VOUS VOYEZ L'APPEL DU KHALIF DES MOURIDES por des elections appaisées et pour la paix , moi je pense que la bonne réponse cest de dire que qu'avec cet appel le khalif a tt dit oui PAIX = respect de la loi fondamentale donc pas de 3EME mandat pour le vieux Le marabout n'a jamais demander de baffouer la costitution pour perserver une paix ou le peuple seraz l'esclave de wade et son clan
2 le discours catastrophes et dangereux du wade à TOUBA ,La réponse a étè donné depuis tres longtemps au debut du khaliffa de serigne sidy car pour lui cest l'unité des musulmans de ce pays il ne travaille que pour ça . Alors cest pas un wade qui pourra le pieger pour obtenir son NDIGUEUL
ALORS TOUS LES MUSULMANS DE CE PAYS DISENT DIEUREUDIEUF SERIGNEBI longue à vous! ! ! !



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016