Touba-Des jeunes Mbacké-Mbacké pour apporter la riposte à Serigne Fallou Mbacké


La sortie de Serigne Fallou Mbacké demandant à tous les chefs religieux du Sénégal, sans exception, de voter Non au Référendum du 20 Mars, n’est pas du goût de certains jeunes Mbacké-Mbacké qui trouvent que le fils de Taïf et président du Conseil départemental de Mbacké est allé trop loin. 
« Nul n’a le droit de montrer la voie à suivre à nos autorités religieuses. Et quand il dit que personne n’est écarté, naturellement, il implique l’autorité première de la confrérie mouride. En tant que chef religieux, lui-même, il n’a pas le droit de procéder ainsi. Il a le devoir de donner le bon exemple. Il vient d’ouvrir un front et nous nous dresserons sur son passage. Nous n’accepterons plus que de tels propos soient tenus », a laissé entendre Serigne Kamal Mbacké. 
Lundi 29 Février 2016
Dakar actu




1.Posté par Moussa le 29/02/2016 12:49
http://a.disquscdn.com/uploads/mediaembed/images/3274/9579/original.jpg

2.Posté par Sall-Sall le 29/02/2016 14:31
Ces jeunes Mbacké-Mbacké ne sont juste que des partisans et sympathisants APRistes mus par l'argent. Voter NON c'est voter contre l'homosexualité.

3.Posté par banéto le 29/02/2016 18:05
des mars-à-boue

4.Posté par Ibrahima Niang le 29/02/2016 19:09
Serigne Fallou n'a jamais demandé aux chefs religieux de voter Non.J'ai bien suivi ce Discours.Il a juste demandé à tout chef religieux sans exception de s'y prononcer car dans ce reforme ,il y'à des points qui leur concernent.Nagnou bayi déformé wakhou djambour.Merci et Bonne compréhension.

5.Posté par Seugnbass le 29/02/2016 19:32
It's time to call them out . Because the fondations of our society, our core values are being tortured by unruly politicians who pledge them allegiance. That's why they should stand up for the people as true leaders will do to defend and protect their people.
Wa Salaam

6.Posté par Ibrahima Niang le 29/02/2016 19:44
Serigne Fallou n'a jamais demandé aux chefs religieux de voter Non.J'ai bien suivi ce Discours.Il a juste demandé à tout chef religieux sans exception de s'y prononcer .En plus dans ce reforme ,il y'à des points qui leur concernent.Je défends cette opinion pour qu'ils prennent position sur ce Réforme.On doit les bien informer.Merci et Bonne compréhension.

7.Posté par Khadim Faye le 29/02/2016 21:49
Serigne Fallou Mbacke joue son rôle et s’assume en sa qualité de chef religieux, et un des dignes héritiers de Serigne Cheikh Gainde. Ce dernier a toujours assume des positions politiques sans équivoques à chaque fois que les fondements de notre culture islamique ont été remis en cause par le pouvoir de Senghor. Le dédoublement fonctionnel de sa personne d'autre part fait que membre du secrétariat politique national du PDS et par ailleurs secrétaire général de la Fédérations PDS de Touba, il est interpelle plus que tout autre quand les fondements de notre société qu'on revendique légitimement islamique sont remis en cause. Ce nouveau concepts fourre tout qu'on appelle les nouveau droits humains sont au fait l'instrument qu’utilisent les lobbys francs maçons pour promouvoir le mariage pour tous, les droits de l’enfant pour mieux l'acculturer, la parité et autre concepts aux antipodes de nos valeurs préservés au risque de leurs vies par nos illustres prédécesseurs. Le discours du 26 février qu'il a tenu à Mbacke est un appel à une prise de conscience sur les dangers que renferme le texte sur la révision constitutionnelle mais non une injonction fait aux autorités religieuse qui sont avant tout ses guides à qui il voue respect et obéissance. Qui le connait peut témoigner qu'il assume pleinement son rôle de talibé. Ces ''Mbacke Mbacke'' de Touba qui se cachent courageusement derrière cet illustre patronyme devraient à défaut de soutenir ce noble combat initie par Serigne Fallou Mbacke Taif, s'abstenir de jouer le m'as tu vu en direction de Macky rien que pour des intérêts bassement matériels.

8.Posté par Khadim Faye le 29/02/2016 22:54
Serigne Fallou Mbacke joue son rôle et s’assume en sa qualité de chef religieux, et un des dignes héritiers de Serigne Cheikh Gainde. Ce dernier a toujours assume des positions politiques sans équivoques à chaque fois que les fondements de notre culture islamique ont été remis en cause par le pouvoir de Senghor. Le dédoublement fonctionnel de sa personne d'autre part fait que membre du secrétariat politique national du PDS et par ailleurs secrétaire général de la Fédérations PDS de Touba, il est interpelle plus que tout autre quand les fondements de notre société qu'on revendique légitimement islamique sont remis en cause. Ce nouveau concepts fourre tout qu'on appelle les nouveau droits humains sont au fait l'instrument qu’utilisent les lobbys francs maçons pour promouvoir le mariage pour tous, les droits de l’enfant pour mieux l'acculturer, la parité et autre concepts aux antipodes de nos valeurs préservés au risque de leurs vies par nos illustres prédécesseurs. Le discours du 26 février qu'il a tenu à Mbacke est un appel à une prise de conscience sur les dangers que renferme le texte sur la révision constitutionnelle mais non une injonction fait aux autorités religieuse qui sont avant tout ses guides à qui il voue respect et obéissance. Qui le connait peut témoigner qu'il assume pleinement son rôle de talibé. Ces ''Mbacke Mbacke'' de Touba qui se cachent courageusement derrière cet illustre patronyme devraient à défaut de soutenir ce noble combat initie par Serigne Fallou Mbacke Taif, s'abstenir de jouer le m'as tu vu en direction de Macky rien que pour des intérêts bassement matériels.



Dans la même rubrique :