Tim Cook a offert un bout de son foie pour tenter de sauver Steve Jobs


Tim Cook a offert un bout de son foie pour tenter de sauver Steve Jobs
Le patron d'Apple Tim Cook avait proposé à son prédécesseur Steve Jobs de lui offrir un bout de son foie pour tenter une transplantation qui aurait pu prolonger sa vie, mais l'emblématique cofondateur de la marque à la pomme avait refusé catégoriquement.
Un nouveau livre intitulé "Becoming Steve Jobs" ("Devenir Steve Jobs") et qui doit sortir d'ici fin mars, raconte cette anecdote et précise que le cofondateur du géant informatique a refusé tout net cette proposition. Une transplantation lui aurait pourtant permis de prolonger sa vie alors qu'il souffrait d'un cancer du pancréas.

"Il m'a tout de suite arrêté, presque avant que les mots ne sortent de ma bouche", raconte Tim Cook dans le livre écrit par Brent Schlender et Rick Tetzeli. Selon M. Cook, Steve Jobs lui a répondu: "Je ne te laisserai jamais faire ça. Je ne ferai jamais ça".

Pourtant les deux hommes partageaient le même rare groupe sanguin et auraient été compatibles, note le livre. Le foie a la particularité de pouvoir se régénérer tout seul. Ainsi, une transplantation partielle d'un donneur sain est souvent possible.
Tim Cook s'est dit surpris de la réaction de Steve Jobs à sa proposition, faite en janvier 2009: "Je lui ai dit: "Steve, je suis en parfaite santé, j'ai été contrôlé, voilà le rapport médical. Je peux
faire ça sans me mettre en danger".

"Steve ne m'a crié dessus que quatre ou cinq fois durant les 13 ans où je l'ai connu: ça a été une de ces rares fois où il s'est mis en colère contre moi", a ajouté Tim Cook, qui a dévoilé en début de semaine le nouveau produit phare d'Apple, la montre connectée Apple Watch.
Steve Jobs a reçu une transplantation de foie plus tard durant l'année 2009, d'un autre donneur. Il est décédé en octobre 2011 à l'âge de 56 ans après une longue bataille contre le cancer.

AFP
Vendredi 13 Mars 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :