Ticket présidentiel : Wade est mal compris selon l’AST

La décision du chef de l’Etat visant à créer une vice-présidence par un projet de loi modifiant le scrutin présidentiel, est mal comprise par les populations et une frange de l’opposition, indique communiqué de l’Alliance sopi pour toujours (AST, majorité présidentielle) transmis à l’APS.


Ticket présidentiel : Wade est mal compris selon l’AST
La décision du chef de l’Etat visant à créer une vice-présidence par un projet de loi modifiant le scrutin présidentiel, est mal comprise par les populations et une frange de l’opposition, indique communiqué de l’Alliance sopi pour toujours (AST, majorité présidentielle) transmis à l’APS.

"A la suite d’une incompréhension, due à de nombreux facteurs, dont une désinformation par une campagne de presse sans précédant, le président de la République a décidé de retirer le projet de loi contesté", rappelle le texte qui rend compte d’une réunion de l’AST sous la présidence d’Abdoulaye Wade.

En déposant sur le bureau de l’Assemblée nationale ledit projet, ont poursuivi les alliés de Wade, le président de la République n’était animé que par l’intention louable d’approfondir la démocratie dans notre pays, en acceptant de déléguer une partie de ses pouvoirs actuels à un vice-président élu légitimement.

Selon les partis membres de la mouvance présidentielle, la décision de la part du président de retirer le projet de loi constitutionnelle est "un acte de sagesse".

‘’Me Wade a voulu, au nom de la sauvegarde de la paix sociale, placer l’intérêt supérieur du Sénégal au dessus de toute autre considération. Cela constitue une démarche hautement patriotique, responsable et courageuse’’, ont salué les partis alliés membres de l’AST.

C’est pourquoi les partis souteneurs du secrétaire général du Parti démocratique sénégalais PDS, au pouvoir pouvoir) considèrent que ’’le 23 juin va marquer assurément dans l’histoire politique du Sénégal une étape inoubliable en ce sens que la démocratie de notre pays a donné la preuve de sa maturité’’.
Lundi 27 Juin 2011



Tags : senegal