Thierno Bocoum : « Nous soupçonnons une volonté de faire en sorte que les populations ne puissent pas avoir leurs cartes d’électeur »


Thierno Bocoum : « Nous soupçonnons une volonté de faire en sorte que les populations ne puissent pas avoir leurs cartes d’électeur »
Le député Thierno Bocoum à l’issue de la séance des questions d’actualité au gouvernement a dit soupçonner une volonté manifeste des tenants du pouvoir de faire en sorte que les populations ne puissent pas avoir leurs cartes d’électeur.
«  Le ministre de l’intérieur ne nous a pas dit combien de cartes sont été délivrées aujourd’hui, les informations que nous avons c’est qu’il n'y a que 900.000 cartes qui ont été délivrées sur les 6.199.000 inscrits. Il a parlé de 3 millions en ce qui concerne la production de cartes d’électeur mais malheureusement on se rend compte que nous même dans nos négociations, il fallait 4 millions », a dit le député de Rewmi.
« On se rend compte poursuit-il, qu’il y a un flou total dans le processus électoral et qu’il n’y a que le ministre de l’intérieur qui peut informer les populations, alors que le processus doit être inclusif. L’autre aspect à décrier c’est la période contentieuse, il se trouve que beaucoup de populations ne peuvent pas vérifier si leur nom est sur la liste ou pas. Parce qu’il n’y a pas d’affichage. On n’a envoyé aux mairies qu'une version électronique du fichier à leur charge de faire des copies de cette version. »
 Du coup, ce qui se passe; finira par dire Thierno Bocoum, c’est que les sénégalais ne peuvent pas profiter de cette période contentieuse pour s'inscrire sur les listes.
« Nous avons un problème dans le processus électoral, nous soupçonnons une volonté manifeste de faire en sorte que les populations ne puissent pas avoir leurs cartes d’électeur. »
 
Jeudi 18 Mai 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :