Thierno Bocoum : " Nous avons décidé de voter non parce que cela ne respecte pas la tradition du consensus (...) On vient de savoir que le nombre de député allait être augmenté "


Le député Thierno Bocoum a expliqué avoir voté non concernant le projet de loi. Pour lui : "On a voté non à ce projet de loi sur le code électoral parce que nous considérons que la tradition de consensus a été rompue par le président de la République. On vient de découvrir que le nombre de député passera de 150 à 165 alors qu'il était question dans nos négociations de voir si oui ou non il faut insérer 10 députés de la Diaspora. Et là, nous voyons qu'ils sont passés de 10 à 15 députés et qu'ils vont adjoindre ce nombre là aux 150 existant déjà. Ce qui fera que l'assemblée nationale comptera 165 députés. Nous sommes contre cette augmentation du nombre de député et nous l'avons affirmé plusieurs fois. Le pire c'est qu'on veuille régler ce problème en disant que c'est le président de la République qui a arbitré. Le président de la République est le président de l'APR et de Benno Bokk Yakaar, ce qui veut dire que pour les élections, il viendra avec sa troupe et l'arbitrage se fera en faveur de son camp. En procédant de cette manière, le président de la République a fait moins que ses prédécesseurs parce qu'il ne s'agit pas d'un code consensuel."
Lundi 2 Janvier 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :