Thierno Alassane Sall à l'atelier de l'AEME : " Le SARDEL a enregistré des économies de plus de 400 millions F CFA le dernier trimestre"


Face à la presse, Thierno Alassane Sall qui présidait l'atelier de présentation du programme d'analyse de suivi et de réduction des factures d'électricité du secteur public, a déclaré : "Ce programme entre en droite ligne avec l'ensemble des programmes de l'Etat du Sénégal. Vous savez qu'il y  a un programme sur la régulation des factures de téléphone de l'administration, la maitrise de location de l'administration, les voyages etc. C'est un programme qui est non moins important vise a maitriser les dépenses d'électricité. Il est donné à chacun de constater qu'à l'ensemble de nos administrations, de nos entreprises et même de nos maisons, il y a une utilisation de l'électricité qui peut-être significativement améliorée pour une meilleure maitrise des dépenses. Sous ce rapport, l'Agence pour l'Economie et la Maitrise de l'Energie (AEME) a engagé un programme appelé SARDEL d'analyse de suivi et de réduction des factures d'électricité du secteur public dont des actions conséquentes ont été menées et au dernier trimestre, ils ont enregistré des économies  de plus de 400 millions de nos francs. Nous pensons que sur une année pleine, si certaines mesures sont prises, on peut avoir des économies de plus d'un milliard sans investissement. Si des investissements dont les conséquences sont réalisées à savoir améliorer un peu l'efficacité énergétique des bâtiments, changer les installations internes, des économies encore plus fortes peuvent être réalisées. D'ores et déjà, les actions mises en oeuvre sur le dernier trimestre de 2015 pour un lot pilote de polices d'abonnements publics, ont permis de réaliser des économies financières pour l'Etat. Ces économies permettront, sans doute, de contribuer au financement de projets d'efficacité énergétique, de programmes sociaux et de projets de développement économique pour améliorer le bien-être des populations.
Dans les ateliers comme ça, des exemples concrets d'autres pays seront mis en exergue pour permettre de connaitre le résultat de ce programme. 
Au delà des questions d'ordre financières et économiques, ce sont des questions d'ordre sociétales qui se posent. Les énergies dont on parle, pour les avoir, il faut aller puiser dans les ressources fossiles ou le charbon de bois etc. Et ça, ce sont des ressources qui sont malheureusement épuisables dont l'utilisation irrationnelle impacte sur l'environnement sur les changements climatiques comme on peut le voir partout. Alors, non pas des questions d'argent mais ce sont des questions de survie de notre humanité qui seront en cause. C'est pour cette raison que chacun d'entre nous est important. Je voudrais féliciter l'AEME pour le déploiement qu'ils ont fait à travers le pays pour sensibiliser dans les mosquées, dans les ménages, dans les quartiers, dans les écoles et dans l'ensemble des couches de la société. Ce sont de ce genre d'actions là dont on a besoin."
Il a terminé en exhortant l'AEME à explorer d'autres pistes d'économie d'énergie notamment l'efficacité énergétique dans le bâtiment et l'éclairage efficace avec la promotion des lampes à économies d'énergie. Avant de déclarer ouvert l'atelier de présentation des premiers résultats du programme SARDEL. IMG_5330-dakaractu IMG_5334-dakaractu IMG_5335-dakaractu IMG_5336-dakaractu IMG_5337-dakaractu IMG_5339-dakaractu IMG_5340-dakaractu IMG_5341-dakaractu IMG_5342-dakaractu IMG_5343-dakaractu IMG_5344-dakaractu IMG_5351-dakaractu IMG_5352-dakaractu IMG_5358-dakaractu IMG_5360-dakaractu IMG_5361-dakaractu IMG_5362-dakaractu IMG_5363-dakaractu IMG_5364-dakaractu IMG_5366-dakaractu IMG_5367-dakaractu IMG_5369-dakaractu IMG_5371-dakaractu IMG_5374-dakaractu
Jeudi 2 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :