« Thiant annuel » : Paco Jackson Thiam, satisfait : «si la Médina était à partager, j’y aurai une part (…) Bamba Fall a posé les premiers pas vers notre réconciliation… »


« Thiant annuel » : Paco Jackson Thiam, satisfait : «si la Médina était à partager, j’y aurai une part (…) Bamba Fall a posé les premiers pas vers notre réconciliation… »
Donnant ses impressions suite à la célébration très réussie de ses « thiant » annuels, Paco Jackson Thiam, qui a précisé que cette journée, d’abord dédiée au Prophète (PSL) a accueilli une quantité innombrable de récitals de coran (de 08h à 15h), s’est réjoui de la venue en masse de la population Médinoise qui a rempli l’espace affrété pour les besoins de la cérémonie.

Aussi, c’est avec une grande satisfaction doublée de fierté qu’il affirme : « on ne peut forcer les gens à rien, et la grande foule qui était présente prouve, toute modestie à part, que si la Médina était à partager, j’y aurai une part ». Et poursuivant : « la Médina, c’est mon tout, je ne fais que dormir aux Almadies… ».

Précisant qu’il n’a d’autres ambitions que de venir en aide aux populations de sa commune, le célèbre jet-setteur d’informer que ses différends avec le maire de la Médina, Bamba Fall, appartiennent désormais au passé, et que ce dernier a posé les premiers pas vers la réconciliation en l’invitant à participer à ses « actes républicains ».

Et concernant l’invitation formulée par Mame Mbaye Niang, Paco Jackson de confesser qu’il n’en serait nullement « dérangé », mais n’a « pas encore décidé »… néanmoins, ce natif de la Médina juge la vision du président de la République avantageuse…

Se félicitant de l’affluence notée lors de cette manifestation religieuse, Paco Jackson Thiam a souligné l’aspect multidimensionnel que tiennent désormais ces « thiant » devenu point de ralliement d’une assemblée où se côtoient aimablement les hommes d’affaire, les politiques, les autorités religieuses comme étatiques…

Ce fervent disciple de feu Serigne Saliou M’backé n’a pas manqué d’achever ses propos en adressant de vifs remerciements à messieurs Ameth Amar, Masseck Thiam, Sidiki Condé, Ablaye Ndiaye, Mambaye Niang, sans oublier Cheikh Amar qui a gracieusement distribué des billets pour la Mecque à cette occasion.

Il a en outre exprimé sa gratitude et son profond respect à l’endroit de Sheikh Alassane Sène « Tarre Yalla », Serigne Bass Awa Ba M’backé et Serigne Mourtalla Saliou M’backé.
 
 
 
Mardi 30 Décembre 2014




Dans la même rubrique :