Textile : La Bnde prête à accompagner le processus d’industrialisation du secteur, selon son directeur général


Textile : La Bnde prête à accompagner le processus d’industrialisation du secteur, selon son directeur général

Le directeur général de la Banque nationale de développement économique (Bnde) du Sénégal, Thierno Seydou Nourou Sy, a visité hier les installations de la Nouvelle société textile du Sénégal (Nsts) à Thiès. Il a affirmé que la Bnde est prête à accompagner le processus d’industrialisation du secteur des textiles au Sénégal.
Le directeur général de la Bnde, Thierno Seydou Nourou Sy, accompagné de son responsable des financements et chaînes de valeurs, Abdoulaye Gaye, a constaté de visu que toutes les machines tournent à fond. Surtout au niveau de l’unité de filature, dont les activités de production ont commencé au mois d’août. Et, cela, après la promesse faite par le président Macky Sall, lors du Conseil des ministres délocalisé, tenu à Thiès en juin 2014, de relancer les activités de la Nsts.
Ainsi, le directeur général de la Bnde a manifesté toute sa satisfaction d’avoir constaté sur place, « qu’effectivement, la Nsts est prête et fonctionnelle, avec la centaine d’employés qui s’activent autour des machines qui tournent à fond à sortir des bobines de fil local à l’expertise avérée, très prisé pour la fabrication de tissu bazin ou « Djezner ». « Ceci prouve que le label Sénégal peut bien prospérer et cela doit nous inciter à atteindre d’autres paliers en s’inscrivant dans une perspective de faire démarrer les activités de tissage et permettre à notre pays de s’ouvrir au marché de l’habillement. Puisque nous avons la matière qu’il faut à travers sa chaîne de valeur depuis la production de coton par la Sodefitex jusqu’à l’usine. Et, la Bnde est prête à accompagner le processus », a lancé M. Sy
Il a, par ailleurs, souligné la nécessité pour les Sénégalais et surtout les opérateurs économiques à promouvoir la consommation locale. « Il y a un an, certains ne croyaient pas que les activités de la Nsts allaient redémarrer. Mais, aujourd’hui, ce que nous avons vu nous donne des raisons d’espérer en mettant en exergue notre capacité à développer l’industrie textile et en faire un secteur prioritaire. Car, le marché est là et le directeur général de la Nsts a un plan de développement du secteur qui peut générer beaucoup d’emplois à Thiès », a-t-il souligné. Il a exprimé toute la fierté de sa banque d’avoir permis le redémarrage des activités de cette société de textile. Il a assuré que la Bnde, en tant que banque de développement qui facilite le financement et accompagne l’industrialisation du secteur économique, sera toujours aux côtés des porteurs de projets comme par exemple le directeur général de la Nsts, Ibrahima Macodou Fall qui s’est lancé dans l’industrie textile.
MVI_0733.MOV_1

MVI_0733.MOV_11

MVI_0733.MOV_13

MVI_0733.MOV_12

MVI_0733.MOV_14

MVI_0733.MOV_16

MVI_0733.MOV_5

MVI_0733.MOV_9

Dimanche 8 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :