Terrorisme, relation économique, environnement : Macky Sall et Macron s’engagent pour une coopération équilibrée


En visite officielle dans la Capitale française, le Chef de l’Etat Sénégalais Macky Sall a avec son homologue Emmanuel Macron « signé » le bail d’une relation équilibrée dans tous les domaines entre les deux pays.
Le Président Français qui a remercié le Président Sall pour cette visite a indiqué que les deux pays entretiennent de relations fortes basées sur un nouveau partenariat équilibré.
« Nous faisons face  à des défis communs, celui du terrorisme et des nombreux déséquilibres régionaux. Nous saluons le rôle majeur que le Sénégal a eu à jouer dans la lutte contre le Terrorisme. Le Sénégal a été le point de départ des premières opérations « Serval ». Nous connaissons le prix de cet engagement l’un et l’autre. Et nous partageons aussi la même conviction, pour faire refouler la menace terroriste » a dit le Président français.
La lutte contre la déstabilisation dans la sous-région et le cas de la Guinée Bissau a été aussi évoquée. Les deux Présidents ont dit leur  volonté partagée de participer à cette stabilisation.
Sur la lutte contre le réchauffement et le défi d’actions communes, les deux pays engagés se sont engagés à protéger l’accord de Paris sur les changements climatiques.
Pour finir sur la coopération en matière économique, Emmanuel Macron a plaidé pour son renforcement et aussi dans les domaines du numérique, de l’aviation civile mais aussi des projets en matière d’énergies renouvelables.
Sur l’ensemble de ces domaines un partenariat équilibré sera signé qui permettra aux sénégalais d’avoir plus d’emplois, plus de sécurité a-t-il dit.
Le Chef de l’Etat Macky Sall, s’est aussi engagé pour la poursuite de la coopération bilatérale. Il a rappelé que plusieurs accords ont été signés lors de sa visite d’Etat. « Et cela projette l’image d’un partenariat franco-africain rénové » a-t-il dit, « un futur pour la jeunesse et la population ».
Le Président a réitéré l’engagement du Sénégal dans la lutte contre le terrorisme, pour que l’Afrique ne soit pas le ventre mou du radicalisme. 
Lundi 12 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :