Terrorisme - Bakary SAMBE (CRAC-UGB) : « La CEDEAO devrait s’inspirer des orientations de la Résolution 2250 de l’ONU mettant l’accent sur la vulnérabilité des jeunes et la prévention »


Terrorisme - Bakary SAMBE (CRAC-UGB) : « La CEDEAO devrait s’inspirer des orientations de la Résolution 2250 de l’ONU mettant l’accent sur la vulnérabilité des jeunes et la prévention »
« La Résolution 2250 (2015) de l’ONU replace la question de la vulnérabilité des jeunes et la prévention en amont, au cœur du débat sur l’extrémisme violent alors que pour l’instant, les dirigeants de la sous-région semblent beaucoup miser sur des solutions strictement sécuritaires, certes nécessaires mais insuffisantes, rarement durables et à l’issue incertaine», commente le Dr. Bakary Sambe, Coordinateur de l’Observatoire des radicalismes et conflits religieux en Afrique, à Dakaractu.
Suite à l’adoption à l’unanimité de la résolution 2250 le 9 décembre dernier qui avait été portée par la Jordanie et soutenue par 13 des 15 membres du Conseil de sécurité, le chercheur du Centre d’études des religions (CER), Bakary Sambe dit «réaffirmer sa position sur l’efficience d’une stratégie combinant prévention en amont et processus de réinsertion et de dé-radicalisation en aval en plus des dispositions sécuritaires qui s’imposent pour stopper l’avancée des groupes armées ou terroristes ».
Pour Sambe, « seules des mesures inclusives mettant à profit le dynamisme de nos sociétés civiles, mais aussi des organisations féminines et des chefs religieux et traditionnels, pourraient aider à sortir de l’impasse ». 
Et cela  pourrait « aider les dirigeants de la sous-région à dépasser le tout sécuritaire aux retombées quelques fois improductives », insiste l’expert sénégalais de la radicalisation et des mouvements transnationaux dans le Sahel et qui souhaiterait « que le Président Macky Sall porte une telle dynamique dans le cadre de son mandat à la tête de la CEDEAO. »
Revenant sur le rôle particulier des femmes dans l’approche du « fléau du terrorisme », Bakary Sambe soutient que « leur apport peut être déterminant, car les femmes ont été avant-gardistes dans la lutte contre l’extrémisme religieux lorsque ces mouvements menaçaient leurs droits, alors que les hommes politiques ont attendu que les bombes explosent pour s’en préoccuper plus sérieusement... »
Lundi 14 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par Ancien Soldat le 30/12/2015 11:00
1 COALISES DE PLUS. TOT OU TARD VOUS VERREZ AVEC L OEIL DE LA CERTITUDE..... LES Hypocrites.

2.Posté par Ancien Soldat le 30/12/2015 11:00
1 COALISES DE PLUS. TOT OU TARD VOUS VERREZ AVEC L OEIL DE LA CERTITUDE..... LES Hypocrites.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016