Tentative de viol et pédophilie à Warkhokh : Le directeur de l’école élémentaire condamné à 5 ans ferme


Tentative de viol et pédophilie à Warkhokh : Le directeur de l’école élémentaire condamné à 5 ans ferme
Madièye Niang vient de signer un bail de 5 ans en prison qui sonne le glas de sa carrière dans l’enseignement public du Sénégal. Directeur de l’'école élémentaire de Warkhokh (Linguère), il vient d’être déclaré coupable de tentative de viol et pédophilie sur une élève de CE2. La victime a 11 ans et habite la même demeure que le prévenu. Le 25 avril 2017, l’enseignant l’avait envoyée acheter de la glace en lui remettant une pièce de 100 F. A son retour, le directeur l’a invitée à prendre place sur son lit. Une fois que la fillette s’est installée, il a commencé à lui faire des attouchements. Cependant, dès qu’elle a été libérée des griffes de son bourreau, la jeune fille n’a pas hésité à le dénoncer auprès de ses parents.
 
M. Dièye a échappé de justesse à un lynchage et a été sauvé par les gendarmes de Linguère qui l’ont déféré au parquet du Tribunal de grande instance de Louga. De là, il a été transféré à la prison en attendant son jugement. Après deux renvois, c’est ce mercredi qu’il a été finalement jugé. Devant la barre, le directeur d’école a nié les faits et soutient que la fille lui avait demandé de la craie. Puisqu’il la considère comme sa propre fille, il lui a caressé la tête dans un geste affectif. Cet argument de défense n’a pas convaincu le parquet qui a requis l'application de la loi. Après délibéré, Madièye Niang a écopé, outre les cinq ans d’emprisonnement, d’une sanction pécuniaire. Car la partie civile, présente à la barre, a réclamé 10 millions de dommages et intérêts.
 
EnQuête
Vendredi 26 Mai 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :