Tennis: Des vainqueurs de Grand Chelem suspectés d'avoir participé à des matchs truqués

Huit des joueurs incriminés sont inscrits à l'Open d'Australie qui s'est ouvert ce lundi, affirment la BBC et BuzzFeed News...


Tennis: Des vainqueurs de Grand Chelem suspectés d'avoir participé à des matchs truqués
Un possible scandale de matchs truqués dans le milieu de la petite balle jaune. Seize joueurs classés dans le Top 50 mondial au cours de la dernière décennie, y compris des vainqueurs de tournois du Grand Chelem, sont suspectés d'avoir truqué leurs rencontres, rapportent des médias britanniques dimanche, alors que l'Open d'Australie s'est ouvert à Melbourne ce lundi.

«Lors de la décennie écoulée, 16 joueurs du Top 50 mondial avaient été signalés au comité d'éthique du tennis sur des soupçons de trucage de leurs matches», rapporte la BBC qui, avec le site internet BuzzFeed News, affirme avoir eu accès à des archives secrètes et vu des preuves d'une corruption à grande échelle dans le monde du tennis. «Tous ces joueurs, y compris des vainqueurs de tournois du Grand Chelem, avaient été autorisés à poursuivre leur carrière», ajoute la BBC.
Trois matchs truqués à Wimbledon
Si aucun nom de joueur n'est cité, les deux médias révèlent qu'une enquête a été ouverte en 2007 par l'ATP après «des activités de paris suspectes» sur un match entre le Russe Nikolay Davydenko et l'Argentin Martin Vassallo Arguello. Les deux joueurs ont été blanchis par l'Association des joueurs de tennis professionnels, mais les investigations ont été élargies à un réseau de parieurs liés à des joueurs de haut niveau, contactés dans leurs chambres d'hôtel lors de grands tournois.
Selon la télévision britannique et Buzzfeed, l'enquête a révélé que des syndicats de parieurs en Russie, en Italie et en Sicile plaçaient des centaines de milliers de dollars sur des matches qu'ils pensaient être truqués. Parmi ces matches, trois se déroulaient à Wimbledon, selon la BBC.
Huit des joueurs incriminés sont inscrits à l'Open d'Australie
En 2009, l'ATP a introduit des règles anti-corruption. Mais Celles-ci ne lui permettait pas de poursuivre des délits antérieurs à leur entrée en vigueur. Selon ces médias britanniques, huit des joueurs incriminés, mais non punis par l'ATP, sont inscrits à l'Open d'Australie.
L'ATP a réagi en soulignant qu'elle s'était toujours montrée intransigeante dans sa lutte contre la corruption. «Je pus vous assurer que le monde du tennis s'occupe sérieusement de cette affaire. Dire que nous n'agissons pas de manière appropriée est ridicule», a déclaré à Buzzfeed le président de l'ATP, Chris Kermode.
Lundi 18 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :