Télécommunications : l’ARTP veut ses propres chiffres et hausse du marché de la téléphonie mobile et de l’Internet


Alors que le parc global de lignes de téléphonie fixe continue de baisser et s’élève à 295.820 lignes à la fin de ce trimestre, celui de la téléphonie mobile et celui de l’internet continu de progresser.
Lors d’un point sur le secteur des télécommunications fait par le Directeur de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes lors de  la journée mondiale des télécommunications dont le thème s'articule autour de « l'entrepreneuriat dans les Tics », il a noté que le parc mobile a connu une hausse de 2, 64%, alors que celui de l’Internet a augmenté de 5,7%. »
Le parc de téléphonie mobile est de 15.354.548 lignes, les trois opérateurs ayant contribué à l’augmentation du parc de 2.36% pour Orange, 4.86% pour Tigo et enfin 1.03% pour Expresso.
Le taux de la pénétration de la téléphonie mobile s’élève à 113, 66% au cours de ce trimestre, soit « une hausse de 2.92 points par rapport au trimestre précèdent », dira Abdou Karim Sall. Quant au marché de la téléphonie mobile, il est dominé selon M. Sall, par les offres prépayées. La part de marché Tigo (22,92%), a augmenté de « 0.49 point par rapport au trimestre précédent. Orange a perdu 0.16 point de part de marché avec ses 56.10% et Expresso 0.99 point avec 20.98% ».
Le volume des communications émises est estimé à 5.19 milliards de minutes, soit une hausse de 5.27% par rapport au trimestre précédent. Pour le trafic SMS,  410 millions d'unités ont été émises contre 394 millions soit une hausse de 4.06%  révèlera toujours la même source
Le taux de pénétration internet poursuit sa progression et s’élève à 57.88% au courant de ce trimestre contre 54.76% le trimestre précédent.
Cependant a révélé M. Sall, l’ARTP ambitionne de mettre un dispositif pour pouvoir recueillir ses propres informations. « Comprenez que ces informations sont collectées à partir des chiffres que fournissent les opérateurs. Nous allons dans les mois à venir définitivement abandonner le déclaratif pour fournir des informations par nous-mêmes après que nous ayons raccordé tous les opérateurs à un centre de supervision », dira-t-il.
Ledit centre sera inauguré d’ici quelques semaines. « Nous avons réussi à mettre des sondes chez les trois opérateurs pour avoir une bonne visibilité sur le trafic international entrant et sortant et sur le trafic inter operateur. Cela nous permettra d’avoir des chiffres par nous-mêmes » , conclura t-il.
Mardi 17 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :