Tchad: l'otage français libéré

Enlevé le 23 mars dans la région d'Abéché, au Tchad, l'otage français travaillait pour une compagnie minière.


L'otage français enlevé en mars au Tchad est libre, a annoncé l'Elysée ce dimanche. Dans un communiqué, le président François Hollande exprime sa "grande satisfaction" et "félicite l'ensemble des acteurs qui se sont impliqués pour donner une heureuse issue à cet enlèvement". 

Le Français, dont l'identité n'a pas été rendue publique,travaillait pour une compagnie minière. Il a été "enlevé dans une localité située à 50 km de Goz Beida", à 200 km au sud d'Abéché selon les autorités tchadiennes. D'après le ministre tchadien de la Sécurité Ahmat Mahamat Bachir, l'otage avait été transféré au Soudan voisin. 

LIRE AUSSI >> Un civil français enlevé au Tchad 

Le Tchad est l'un des principaux alliés de la France dans la lutte contre le terrorisme, et héberge à N'Djamena le QG de la force antiterroriste Barkhane, qui mène avec 4000 hommes des opérations dans cinq pays du Sahel (Mauritanie, Mali, Niger, Tchad et Burkina Faso).  
Dimanche 7 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :