Tambacounda : les FAL 2012 misent sur ’’une victoire à 87%’’


Tambacounda : les FAL 2012 misent sur ’’une victoire à 87%’’

Les partis membres de la coalition des Forces alliées pour la victoire (FAL 2012), se disent sûrs de la ’’victoire à 87%’’ de leur candidat dans le département de Tambacounda, eu égard au travail qu’ils ont abattu durant la campagne électorale aux côtés des responsables locaux du camp du président sortant.

‘’Nous sommes très fiers de vous dire que nous allons gagner ici à Tambacounda à peu près à 87%’’, a dit Saliou Dieng, représentant de l’Union pour le renouveau démocratique (URD, mouvance présidentielle), qui faisait le bilan de la campagne, mercredi, au nom des partis alliés du PDS dans le cadre de la présidentielle.

Il faisait l’évaluation partielle de la campagne de la coalition FAL 2012, lors d’une conférence de presse, avant l’ ‘’évaluation globale’’ que pourrait éventuellement faire le coordonnateur du comité électoral communal, le maire de Tambacounda, Oury Bâ qui été convié à la rencontre organisée au siège du PDS.

M. Dieng, a dit que les alliés fondent leur conviction de victoire écrasante, sur le travail de terrain de la coalition qui s’est traduit par la mise en place de 139 comités électoraux, à raison de six par quartier dans la commune de Tambacounda. Cela, afin de permettre une ‘’gestion de proximité’’, a dit M. Dieng, laquelle a fait ses preuves à travers la ‘’grande mobilisation’’ qui a accueilli le candidat des FAL 2012.

Il a relevé, au passage, que ces structures de base ont été montées ‘’démocratiquement’’.

‘’Chaque comité électoral est composé de 33 personnes et nous sommes sûrs qu’elles vont mobiliser (…) chacune trois personnes pour les faire voter’’. Ce nombre, multiplié par celui des membres de chaque comité et des 139 comités électoraux, le camp présidentiel est ‘’sûr d’atteindre les 87%’’, a-t-il dit, faisant état d’une ambition de ‘’dépasser’’ ce pourcentage.

Un autre élément qui justifie l’optimisme des FAL dans la commune, est qu’elle se base sur le bilan du maire, a dit Saliou Dieng. Pour lui, ‘’le bilan du maire fait partie de ce qui mobilise les populations’’. En presque deux ans, il a fait d’ ‘’énormes’’ réalisations et pour cela, les habitants décident de le soutenir, a-t-il analysé, avant d’ajouter : ’Soutenir Oury Bâ, c’est voter pour le PDS pour que Oury Bâ reste maire de Tambacounda’’.

Prenant la parole, Oury Bâ s’est dit rassuré par cet objectif déclaré des alliés d’atteindre 87%, lui qui promettait 83% des voix au président lors de son meeting samedi dernier. ‘’Si les alliés disent 87%, alors ça veut dire que Abdoulaye Wade passera sans aucun problème à Tambacounda’’.

L’édile de Tambacounda a insisté, toutefois, sur la nécessité de réaliser ce score de 87% dans la commune qui relève de son autorité, pour qu’il puisse par la suite, présenter ces résultats au chef de l’Etat et lui soumettre ensuite les problèmes de la ville.

Le candidat des FAL avait, lors de son meeting, annoncé l’instauration d’un prix qui serait décerné aux collectivités qui auront enregistré les plus grands scores, et lesquelles seront classées, selon lui, en ‘’petites et grandes communes’’.

Oury Bâ, interpellé sur la raison pour laquelle il n’a pas posé les doléances de la ville au chef de l’Etat, a indiqué qu’il attendait le moment opportun, car le président actuellement, n’a d’autre préoccupation que sa réélection. ‘’Il faut l’élire d’abord, ensuite, poser les problèmes’’, a dit Bâ.

Pour le maire, il vaut mieux attendre la victoire du candidat des FAL 2012, pour décrocher une audience avec le président réélu et lui soumettre le Programme spécial de développement de Tambacounda (PDESTA), un projet d’un coût de 86,5 milliards, dont le dossier a été validé le 31 janvier dernier par le conseil municipal.
APS

Mercredi 22 Février 2012




1.Posté par seck le 23/02/2012 00:23
2007 c etait 56 au total 2012 nous voulons 62 merci gorgui

2.Posté par Atika le 23/02/2012 05:36
Continuez à rêver mais wade sera battu par Macky



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016