Tabaski à Saint-Louis : L’Imam Ratib Cheikh Diallo s’offusque de l’utilisation malsaine des réseaux sociaux par la jeune génération


La communauté musulmane de la région de Saint-Louis a célébré dans la ferveur et l’allégresse, la fête de Tabaski.
À la grande mosquée de Lodo (Nord), c’est l’Imam Ratib Cheikh Diallo qui a dirigé la prière en présence des autorités administratives, coutumières et religieuses.
Dans son sermon, al Imam a insisté sur l’urgence et la nécessité de revoir l’éducation de base de nos enfants.
A en croire, Imam Diallo, « nous vivons dans une société  qui va tout droit à la dérive et personne ne s’en rend compte.
Pour lui, tout le monde est responsable de cette situation qui conduit  le pays vers l’impasse.
Ainsi prône-t-il le retour aux recommandations divines. 
De l’avis de l’imam Cheikh Diallo, les réseaux sociaux ne doivent plus diffuser des injures et autres propos malveillants, encore moins des images obscènes. Somme toute, des comportements contraires à nos valeurs et surtout, aux enseignements du Saint Coran. Cela risque de nuire très fortement à l’avenir des jeunes qui, pourtant,  sont appelés à diriger notre pays.
Au même moment, à la mosquée Ikhsan du quartier Sud de l’Île de Saint- Louis,  c’est l’imam Abdallah Cissé  qui a dirigé la prière. Le guide religieux a axé son sermon  sur l’importance et le sens de cette grande fête de l’Islam.
Connu pour son franc-parler, il a insisté sur les valeurs qui sous-tendent cette fête, et qui ont pour nom : partage, pardon, solidarité, entre autres recommandations d’Allah.
Dans les autres foyers religieux de la région, comme Mpal, Fass, Richard-Toll, Dagana et Podor, les fidèles musulmans ont sacrifié à la tradition, perpétuant ainsi le geste d’Abraham.
Partout, les guides religieux ont prêché l’unité et la cohésion des fidèles musulmans.
Samedi 2 Septembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :