Tabaski / Approvisionnement du Sénégal en oignon : Le Directeur de l’Horticulture, le Dr Macoumba Diouf, rassure avec de bonnes perspectives


Tabaski / Approvisionnement  du Sénégal en oignon : Le Directeur de l’Horticulture, le Dr Macoumba Diouf, rassure avec de bonnes perspectives
En cette période de Tabaski, l’approvisionnement du marché sénégalais en oignon occupe tous les débats, surtout qu’en général les prix flambent avec l’oignon importé et davantage lorsque les stocks sont limités. Pour cette année 2017, le Gouvernement du Sénégal, à travers le ministère en charge du Commerce, avait pris les devants pour autoriser l’importation, à bonne date, de 40 000 tonnes d’oignons. Ce stock permettra de faire face aux besoins des consommateurs sénégalais pour la fête de la Tabaski et au-delà, et à des prix raisonnables.
 
Toutefois, il convient de souligner que les options politiques volontaristes actuelles du Gouvernement du Sénégal, avec la vision du Président Macky Sall à travers le Plan Sénégal Emergent (PSE) par son volet Agricole que constitue le Programme d’Accélération de la Cadence de l’Agriculture Sénégalaise (PRACAS) a permis de réaliser des performances qui permettront, à partir de 2018, de régler et de façon très durable, cette situation.
En effet, sur la base d’un besoin estimé à 800 tonnes par jour pour le marché soit un stock annuel de 292.000 tonnes (environ 300.000 tonnes), les objectifs d’autosuffisance en oignon à l’horizon 2016 ont été fixés dans le PRACAS à 350.000 tonnes. Le dynamisme du sous-secteur de l’Horticulture a permis de porter la production nationale d’oignon à 367.500 tonnes (objectif réalisé à 105%), une année avant l’échéance c’est-à-dire en 2015, puis à 393.225 tonnes (objectif réalisé à 112,35%) en 2016.
Ces performances sans précédent ont permis d’assurer, à partir de 2014, le gel des importations pendant les périodes de production pour une durée de 6 à 8 mois à partir de mi-février. C’est ainsi que bon an mal an, la levée du gel, marquée par l’épuisement des stocks issus de la production locale et l’arrivée de l’oignon importé, n’intervient qu’autour du 25 août au moins. Par ailleurs, le constat est fait que la date de la Tabaski est toujours décalée de 10 jours environ par rapport à la date de l’année précédente.
C’est ainsi que, de la date du 26 octobre à laquelle la Tabaski a été célébrée en 2012, on est passé au 2 septembre en 2017. Conséquemment, les dates des 22 et 12 août auxquelles elle pourrait intervenir en 2018 et en 2019 coïncideront avec la période du gel, ce qui permettra d’assurer un approvisionnement correct du marché à partir de la production intérieure d’oignons qui ne cesse de croitre. En outre, ce serait surtout avec des prix meilleurs pour le consommateur qui pourraient passer du simple au double c'est-à-dire de 350 à 400 FCFA (souvent 500 FCFA) au kilogramme (hors gel pour l’oignon importé) à 250-275 FCFA au kilogramme (oignon local).
Cette situation particulièrement favorable à la fois pour l’accroissement des revenus des producteurs (redistribution de richesses), la création d’emplois pour les jeunes et les femmes, et pour croissance de l’économie nationale est envisagée pour être durable sachant que la date de la Tabaski se déplace de manière à rentrer progressivement dans la période de production au Sénégal. Sachant qu’avec l’assistance des services techniques la production de l’oignon de qualité est garantie pour des volumes dépassant les besoins de notre pays, ces projections à couper la « marmite » impacteront assurément sur le panier de la ménagère
En définitive, c’est dire que la filière Oignon se porte bien et le Sénégal qui a réalisé son autosuffisance pour cette denrée de grande consommation marche vers une couverture de ses besoins 12 mois sur 12, l’autre défi, en assurant la conservation de la production (projets/programmes Etat et PPP en cours), d’une part, et en étalant la période de production avec des variétés adaptées aux saisons chaudes (perspective), d’autre part.
Samedi 2 Septembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :