TRANSPORT AÉRIEN : Air Sénégal S.A finalise la commande des deux avions neufs de type ATR 72-600


TRANSPORT AÉRIEN : Air Sénégal S.A finalise la commande des deux avions neufs de type ATR 72-600
Air Sénégal SA, la nouvelle compagnie aérienne sénégalaise, se dote de deux ATR 72-600 neufs en vue d’un démarrage de ses opérations en décembre 2017. Le constructeur de turbopropulseurs a annoncé le 20 juin qu’Air Sénégal a signé à l’occasion du Salon du Bourget un contrat portant sur une commande ferme de deux ATR 72-600. D’une valeur estimée à environ 50 millions d’euros au prix catalogue, ce contrat a été officialisé ce mardi en présence notamment de Maimouna Ndoye Seck, ministre sénégalaise du Tourisme et des Transports aériens, et d’Elisabeth Borne, ministre française chargée des Transports.
Selon ATR, la livraison de ces deux turbopropulseurs, qui constitueront la flotte initiale de la compagnie, interviendra en novembre 2017.
La cérémonie d’inauguration d’Air Sénégal SA aura lieu le 7 décembre 2017, conjointement à l’inauguration du nouvel aéroport international Blaise-Diagne de Diass, situé à une cinquantaine de kilomètres de Dakar.
Air Sénégal SA ambitionne de faire de Dakar le premier hub aérien régional et compte jouer un rôle prépondérant dans l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest. Le rétablissement d’une compagnie aérienne nationale s’inscrit plus largement dans un plan gouvernemental baptisé Plan Sénégal Emergent (PSE), visant à mettre en place de nouvelles politiques économiques et sociales à moyen et long terme afin de redynamiser la croissance économique du pays et d’améliorer la qualité de vie de ses habitants.
« Depuis la liquidation de Senegal Airlines, les services aériens domestiques ont été interrompus au sein du pays », a commenté Mamadou Lamine Sow, président exécutif d’Air Sénégal SA.
« Nous avons l’ambition que cette nouvelle compagnie joue un rôle majeur au Sénégal, et dans tout l’ouest africain. Après une année d’évaluation menée par une équipe d’experts assistée d’un cabinet d’études, et sur la base du business plan de la compagnie, le choix de la flotte initiale s’est en effet porté sur l’ATR 72-600. Air Sénégal SA compte ainsi offrir à ses passagers une expérience agréable et abordable à bord d’un avion moderne. Nous sommes persuadés qu’ATR représente le meilleur choix pour répondre aux exigences du marché. »
Dans le cadre de son développement, Air Sénégal SA prévoit d’acquérir par la suite des appareils monocouloirs à réaction, puis des gros porteurs, qui devraient lui permettre de couvrir la route Paris-Dakar, possiblement dès 2018. D’après les prévisions de marché d’ATR, l’Afrique et le Moyen-Orient devraient avoir besoin de 300 turbopropulseurs d’ici à 2035, et 400 nouvelles routes devraient y être créées.
Mercredi 21 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :