TOUTES LES TRANSACTIONS FONCIÈRES SOUMISES À UNE AUTORISATION DU PM : Macky Sall «verrouille» la Corniche de Dakar

Le Président Macky Sall veut surveiller de près les transactions foncières sur le littoral en particulier les terrains situés entre la route de la Corniche et la mer, du Port jusqu’aux Mamelles. Désormais, toutes les transactions foncières sur cette zone sont soumises à une autorisation spéciale du Premier ministre. Ce, sous peine de nullité...


TOUTES LES TRANSACTIONS FONCIÈRES SOUMISES À UNE AUTORISATION DU PM : Macky Sall «verrouille» la Corniche de Dakar
Il faudra désormais avoir de solides arguments pour procéder à des transactions foncières
sur le littoral et pour cause. Selon les informations de Libération, le président de la République, Macky Sall, a pris un décret soumettant à autorisation spéciale la cession de droits sur des immeubles domaniaux nus sur la corniche de Dakar.
En clair, tous ceux qui voudraient vendre des terrains sis sur la Corniche devront au préalable obtenir une autorisation du Chef du gouvernement Mahammed Boun Abdallah Dionne. D’autant que le décret en question est entré en vigueur le 23 juillet 2016, date de sa publication dans le journal officiel.
L’article premier du décret du président est assez clair : «Pour être valable, la cession de droits sur des immeubles domaniaux nus, situés entre la route de la Corniche et la mer, du Port jusqu’aux Mamelles, est autorisée par le Premier ministre».
L’article deux précise : «Tout acte relatif à ces transactions doit mentionner, à peine de nullité, la date et le numéro de l’autorisation spéciale» et «l’accomplissement des formalités de transfert des droits transmis est subordonné à la production de ladite autorisation», selon l’article 3 du décret dont l’exécution a été confiée au ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.
Cette mesure tombe quelques jours seulement après la décision du Président d’arrêter toutes les constructions sur la Corniche de Dakar. Ce, en plus de placer la DESCOS, la police des sols, sous l’autorité directe du Premier ministre.

Vendredi 19 Août 2016
Dakar actu




1.Posté par Sylla le 19/08/2016 14:39
Bon Soir
Monsieur Karim Meïssa WADE Mon Président.
Vous avez une position rationnelle pour tout individu présentement, pour les Générations suivantes.
Eminent Banquier un économiste intégré, hors pair. Vous êtes patriote sincère dominé d’une culture éthique, d’une facture haute entre le dire et le faire vrai et vous êtes très élégant en la matière.

Maître Abdoulaye WADE, votre père, incarne ces moments déterminants, une mine d’idées dans la valeur de l’indépendance, la souveraineté, et la soumission pour magnifier et retrouver la liberté dans la Paix l’utilité des bonnes gouvernances, l’imagination fertile et positive pour poser les jalons du développement dans la démocratie qui ne laissent aucun bon Sénégalais indifférant.

L’intelligence assortie des actes des intellectuels sont des moteurs et les bourses de volonté en faveur de l’espace (les terres), du temps de l’économie et des peuples que vous habitez en permanence. Rendez-vous avec nous et à bientôt aux victoires Législatives 2017et Présidentielles 2019 ! « Avec Karim Meïssa WADE je m’engage ».
DIEU n’aide et n’aime que ceux qui réfléchissent pour créer du bien, du pain, du bonheur dans la paix pour tous. Il (DIEU) a bannit les ségrégationnismes et va punir les auteurs.
Ne nous filons pas dans les systèmes de ceux qui se disent des partenaires ou des bailleurs qui ne sont que des occidentaux pour leurs comptes à totales filières économiques, puisées dans l’Afrique qu’ils exploitent tribord – bâbord, d’amont en avale.
Africains soyons sentinelles, utilisons nos valeurs de savoirs faire et être puis le social pour un développement perpétuel. Le dialogue et l’unissons entre nous sont obligatoires.
Le Savoir : C’est ce qui est dans la tête, qui orchestre le système nerveux et les systèmes des politiques d’émergences.
La Nature qui est le Chef d’orchestre, revendique l'animation, l’unanimité intellectuelle et a horreur du vide.
Pour faire tourner en cette machine ronde, elle (La Nature), pourvoit en cassation l’inoccupation, le jugement à vide qui seront ou pas rendus.
En définitif, la richesse appartenant à l’être humain, ne tarit ou ne finit jamais, elle est le savoir.
Il suffit de savoir ce que l’on veut, s’y mettre résolument pour y transcender et réussir. C’est avec le savoir qu’on peut à tout moment consulter, dispenser, créer, augmenter, remplir, vider pour la donne à autrui, à son semblable, à l’environnement et les êtres qui y vivent çà et là, il (Le Savoir) ne finit jamais.
Souvenez-vous chers chercheurs et éminents cerveaux, que les mathématiques et l’écriture sont nées en Afrique. Pourquoi donc nos retards si grandioses pour manquer cette situation de la donne et du recevoir ? Nous avons manqué les programmes des marchés de gagnants – gagnants par les astuces des usuriers, qui sont nos ex-colons.
Le savoir est dans sa case que l’on vide à chaque instant et le stock ne finit et ne diminue jamais. Considérant cette banque de renaissances des méninges, qui est toujours pourvue en plus, par l’instruction, l’éducation, les recherches et les formations, elle (La Banque de savoirs) n’est jamais soldée pour une fin.
Donc devines si tu peux et choisis si tu l’oses ! Fais-le… Tu n’hésites pas…. Tu gagneras à dire vrai, dans la Paix.
Enseignes ton savoir déjà acquis sans calcule et avec désintéressement parce qu’il ne diminuera pas.
Donnes plus de toi-même à chaque foi que c’est nécessaire. J’appelle à la vigilance pour vaincre.
C’est, en enseignant qu’on s’instruit et gagne une culture générale immense.
La nature Etatique revendique l’encrage, l’animation et l’unanimité démocratique. Restons donc serin, intègre, dans l’éthique et une honnêteté intellectuelle irréprochable.
Encore Cheikh SYLLA militant PDS Karimiste et de la paysannerie à Guéoul Saloum Département de Malème Hodar Commune de Dianké Souf.
-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016