TOUBA - Une maladie mystérieuse a rongé les membres de N'dèye Diodio Diop


TOUBA - Une maladie mystérieuse a rongé les membres de N'dèye Diodio Diop
Agée de 12 ans seulement, N'dèye Diodio Diop est condamnée à vivre sans ses quatre membres pour le restant de sa vie. Ce jeudi, elle a reçu d’Abdou Lahad Kâ, maire de Touba, une chaise roulante, en attendant de recevoir de la première dame des prothèses. Ses parents, lors de la cérémonie solennelle de remise du don, ont tenu à remercier la mairie de Touba. Ils ont aussi saisi l’occasion pour se réjouir du courage légendaire qui anime leur fille. 
Leur enfant aurait catégoriquement refusé de verser dans la mendicité. « Elle a préféré aller à l’école pour étudier. Et elle a affirmé à qui voulait l’entendre que jamais elle ne tendrait la main. Sa vie, elle le sait, sera difficile parce qu’elle n’est pas comme les autres. Toutefois, même enfant, elle a dit qu’elle allait se battre. Déjà, elle est dans une école franco-arabe et elle écrit en pinçant l’écritoire ».
L’histoire de N'dèye Diodio Diop est typique dans son genre. C’est lorsqu'elle était enfant qu’elle a vu apparaître des tâches noires sur sa peau. La maladie, encore innommée, avait commencé par ronger, petit-à-petit, ses membres. Elle a regardé ces parties de son corps se couper. A l’hôpital, la résolution a été prise, pour la sauver, d’amputer ses quatre membres. Ce regard innocent cacherait une forte personnalité, a confié un de ses proches.
Jeudi 23 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :