(TOUBA) Tanor ne veut pas " d'absence de dialogue ou...de dialogue sur des questions subalternes '


'' Nous sommes venus présenter nos respects à la sainte famille de Serigne Touba à l'occasion du magal et solliciter des prières ''... Voilà qui a servi d'introduction à l'entretien qu' Ousmane Tanor Dieng a accordé à la presse. À cette dernière, il dira avoir l'habitude de '' laisser sa casquette de politique à la maison du parti, à chaque fois qu'il vient à Touba ou qu'il va à Tivaouane''. 

Invité à dire s'il a recueilli des prières pour que la paix revienne au sein du Parti Socialiste, il confiera avoir plutôt égrené son chapelet pour '' un climat plus apaisé dans le pays'' de manière générale.

Par rapport au dialogue politique, le Président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales dira s'inscrire en droite ligne avec les initiatives du Président Sall dans ce sens. '' Nous devons tout faire pour nous parler, même si nous devons constater notre désaccord. Nous devons nous parler. Ne pas se parler est toujours dangereux pour une démocratie. C'est pourquoi je réitère l'appel que le Président Macky Sall a lancé pour que les Sénégalais de toute obédience et de toute condition échangent, discutent des questions fondamentales du pays et non pas des questions subalternes. ''

Ousmane Tanor Dieng, accompagné de membres du Hcct et de leaders politiques de son parti ont consacré la journée du samedi à des visites de courtoisie avant d'atterrir chez Sokhna Bali Mbacké.
Dimanche 5 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :