TOUBA - Sokhna Adji Seck ( petite fille du Khalife) lâche Wade et accuse de traîtrise la tête de liste départementale



C'est peut-être le départ qui fera le plus mal au Pds à quelques encablures des élections législatives. Sokhna Adji Seck, petite fille du Khalife Général des Mourides et responsable politique du Pds, déjà annoncée démissionnaire par beaucoup de ses proches, vient d'officialiser sa décision de quitter les Wade. Elle était en meeting au quartier '' Sokhna Mbène Bara '' avec à ses côtés Madame Khady Fall Ndiaye, directrice du PALAM. '' Ma démission est irrévocable. Je ne peux pas continuer à travailler pour que d'autres en profitent illégitimement! ''

Pour Sokhna Adji Seck, '' le Pds est un parti géré au niveau local par des traîtres qui ne cherchent qu'à profiter de l'aura du Président Abdoulaye Wade. Nous avons été des premiers leaders qui ont oeuvré corps et âme à massifier ce parti et à faire de lui la première formation politique à Touba. Aujourd'hui, le parti est pris en otage par un certain Cheikh Mbacké Bara Dolly qui n'a aucune utilité pour les libéraux.''

Commentant la liste de Manko Gagnante, Sokhna Adji Seck, à la suite de Diama Sow fera part de toute sa désolation de voir que deux frères de même père sont inscrits. '' Comment a-t-on pu mettre les deux Dolly dans la même liste ? Conséquence​ de ce qui précède, Sokhna Adji Seck décide de combattre cette liste. Déjà a-t-elle commencé à circuler dans la cité religieuse déversant une salve sur ses anciens camarades, et faisant la promotion de la liste Benno Bokk Yakaar. '' Nous ne sommes encore dans aucun parti politique. Toutefois, nous allons soutenir Serigne Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma et nous allons faire voter pour lui ''.

En appoint, il y aura Madame Khady Fall Ndiaye. Dans son discours, elle s'engagera à aider les femmes de Touba avant de tenter de convaincre sur la nécessité de voter pour la coalition Présidentielle.
Mardi 18 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :