TOUBA - SERIGNE ABDOULAHI MBACKÉ : ' Assurer 2, 5 millions de fidèles qui viennent au magal... Soigner gratuitement l’ensemble des victimes d’accident... '


Prendre en charge médicalement l'ensemble des fidèles qui effectuent le déplacement vers Touba pour les besoins du Grand Magal, voilà la vision de Serigne Cheikh Abdoulahi Mbacké Ibn Serigne Dame Atta. En conclave avec le commandant des Sapeurs pompiers et le directeur de l'hôpital Matlaboul Fawzaini de Touba, le Mbacké- Mbacké a relevé le taux important d'accidents de la route jumelé au fort taux de pauvreté qui caractérise généralement l'essentiel des victimes, avant de préconiser l'implication d'une société d'assurances. Le chef religieux affirme avoir déjà pris langue avec Cheikh Bass Abdou Khadre tout comme l’attache de personnes ressources en la matière.

Amadou Guèye Diouf, directeur de l’hôpital Matlaboul Fawzaini jugera urgent l'effectivité d'une telle initiative au vu des difficultés énormes que certains blessés ont à se prendre en charge.  '' Nous avons réalisé 87 opérations chirurgicales avec notamment l'achat d'implants, pour certains. Nous avons eu aux soins 1423 patients et blessés par accident dont 172 en urgences chirurgicales, 340 en salles d'hospitalisation et malheureusement enregistré 19 décès » dira-t-il, face à la presse. 

Les Sapeurs pompiers déclineront un bilan similaire, à bien des égards. Selon le commandant, 480 éléments ont été mobilisés, 177 alertes enregistrées, 7 incendies déclarées et maîtrisées, 857 victimes répertoriées, 19 morts constatés. Lui aussi trouvera pertinent l’idée de prendre en charge les frais médicaux des victimes d’accident lors des Grands magals pour limiter les dégâts. 


Pour Serigne Abdoulahi Mbacké Dame Atta, sa structure table sur un effectif de 2 millions 500 000 personnes à prendre en charge  à raison de 190 frs par personne. Pour le financement du projet, trois options s’offrent à lui. D’abord, l’option qui inviterait le Khalife à dégager la somme, la deuxième mettrait les talibés mourides à contribution et la troisième viserait les entreprises qui inondent le marché « Touba » en période de magal. Le chef religieux a aussi signalé que l’argent collecté la veille du 18 Safar a permis de soigner plusieurs victimes d’accident qui n’avaient par devers elles aucun moyen financier pour se soigner.
Mardi 29 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :