( TOUBA) - MOR LÔ/ MODOU FALL : " Je n'ai jamais dégainé de pistolet... Ceux qui nous ont séparés assurent avoir vu le pistolet '


( TOUBA) - MOR LÔ/ MODOU FALL  : " Je n'ai jamais dégainé de pistolet... Ceux qui nous ont séparés assurent avoir vu le pistolet '
Responsable politique Apr à Touba et conseiller municipal, Mor Lô est cesderniers jours au sommet de l'actualité dans la cité religieuse de Touba. Il est accusé, lors d'un Thiant, organisé par le Général Diène Guèye à Darou Marnane et auquel a pris part l'essentiel des leaders politiques du département, d'avoir dégainé un pistolet. La main sur le cœur et jurant sur tous les Saints, Mor Lô reconnait la prise de gueule avec un de ses camarades de parti, mais dément avoir '' joué au Pistolero''.


'' J'ai effectivement eu une empoignade verbale, une toute petite,  avec le nommé Modou Fall Yôbeul, mais je n'ai jamais sorti d'arme à feu. D'ailleurs, lui et moi avons fait la paix la nuit même de l'altercation et il s'était engagé à prendre part à cette rencontre pour apporter son témoignage. '' Pour en avoir le coeur net, Dakaractu a joint au téléphone celui qui était censé recevoir le coup de feu. Il s'agit de Modou Fall alias ''Yobeul''.  Il se voudra clair dans sa réponse. '' Ceux qui nous ont séparés pour éviter le corps-à-corps, m'ont dit qu'il a effectivement dégainé son pistolet. Personnellement, dans le feu de l'action, je ne pouvais pas voir l'arme en question et je ne l'ai pas vue, mais les témoins ont été unanimes à attester que le pistolet est sorti. Et puis, que voulez-vous que je crois d'autre. Il a , par le passé, déjà dégainé un pistolet  ''. 


Même son de cloche chez Moussa Thioune, un des témoins dont le nom est maintes fois revenu dans notre enquête. '' Un pistolet est bien sorti. Je n'ai pas pris le temps de le voir de mes propres yeux, mais il n'y a pas de doute . Un pistolet est bien sorti. Je confirme''. ( Les personnes interpellées ont été enregistrées et reproduites avec leurs autorisations).



Mor Lô de signaler, toujours au détour de son point de presse, que la coalition Benno Bokk Yakaar ne se hasardera jamais à braver les interdits du Khalife Général des Mourides. '' Nous avons convenu de ne sortir aucune pancarte, de ne dérouler aucune caravane et de n'être à l'origine d'aucune bagarre ''. Mor Lô de profiter de ce face-à-face avec la presse pour présenter les jeunes présents à la rencontre, histoire de prouver que toutes les sensibilités sont représentées et d'attaque pour faire bloc. Ils plébisciteront les personnes choisies pour figurer sur la liste en perspective aux élections législatives prochaines.
Mardi 4 Juillet 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :