TOUBA - La pouponnière Sokhna Diarra débordée par la demande et assaillie par les exigences


Mise en  place le 23 mars 2012 avec l'accord de Serigne Saliou Mbacké, la pouponnière Sokhna Diarra prend en charge une cinquantaine d'enfants. Seulement, depuis quelques années, les charges sont devenues insupportables, les locaux trop exigus pour satisfaire la demande et les difficultés plus  nombreuses. Ce sont les autorités en charge de la gestion de la pouponnière en question qui ont profité de la visite de la Fondation 221 du Sénégalais Moussa Niang pour parler ainsi et solliciter le soutien des bonnes volontés.

Selon Serigne Mbacké Madina Cissé, porte-parole de la structure, '' le Sénégal devra migrer vers la politique sociale au détriment de la politique politicienne qui est à l'origine des maux qui gangrènent le quotidien de notre pays. '' Ainsi a-t-il rappelé le caractère '' totalement apolitique de la structure '' avant d'inviter les les hommes politiques à accorder  plus d'égards aux enfants égarés.
6040 couches, 69 kilogrammes de savon, 6060 pièces de bonbons, 70 litres d'eau de Javel, 60 pots de céréales, du lait. 720 parquets de fromage, 10 sacs de riz, du mil, 200 litres d'eau minérale et une enveloppe financière de 400 000 francs seront livrés en guise de don à la pouponnière au grand bonheur des gestionnaires de l'établissement.
Dimanche 13 Août 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :