TOUBA - La famille « Longhor Mbaye » prêche pour le renforcement des relations inter-confrériques


A la suite de l’appel lancé par Serigne Sidi Mokhtar Mbacké prônant le renforcement des relations entre confréries au Sénégal, un nouvel appel vient d’être émis dans ce sens par la « famille Longhor Mbaye ». 
Serigne Mbaye Longhor qui a porté la parole de ses pairs, en marge du magal de Serigne Souhaibou Mbacké, a estimé qu’il faudra désormais mettre en pratique la volonté du Saint Homme en privilégiant la voie de la recherche et de l’éducation. « Les Grands hommes religieux de ce pays nous ont légués un héritage manuscrit et idéologique formidable, non encore exploité en profondeur. Nous commettons encore l’erreur de pénétrer superficiellement leurs enseignements ». Serigne Mbaye Longhor de poursuivre : « ce pays ne sera jamais développé tant que nous nous garderons de ne pas nous inspirer des enseignements de ces hommes de Dieu ». Pour ce faire, la « famille Longhor Mbaye » invite à des  réflexions approfondies dans tous les grands foyers religieux du Sénégal. «  A Touba, dit-il, nous avons pris langue avec les dignitaires religieux. Déjà, nous envisageons de dérouler des journées d’échanges les 25 et 26 juin prochains. Ce sera l’occasion de rappeler l’obligation du musulman à veiller au maintien de la paix  ». Le chef religieux déclare inscrire  Cheikh Anta Diop parmi les Sénégalais qui devront intéresser les réflexions... 
Dimanche 12 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :