TOUBA- « KENAL SERIGNE TOUBA » LANCE SA FATWA « Le nom de Serigne de Touba interdit dans les dancings, arènes et autres salles de spectacle »


En réaction à la caricature de Serigne Touba par Jeune Afrique, Serigne Khadim Touré Kénal et ses disciples ont décidé de « siffler la fin de la récréation ». Le chef religieux descendant de Serigne Ndiss Touré et son mouvement « Kénal Serigne Touba » ont décidé de réagir : « Il est temps de nous faire entendre! Nous ne permettrons plus aux chanteurs, musiciens, lutteurs et autres fanfarons de déclamer le nom de Serigne Touba dans les dancings, arènes et autres salles de spectacle. Ils méconnaissent Serigne Touba et jouent avec son nom. Serigne Touba s’est battu pour éloigner Satan. Aujourd’hui, ces gens convoquent Satan et passent tout leur temps à parler du Saint homme, à chanter ses poèmes dans les dancings ou à porter des boubous à son effigie dans les arènes. C’est irrespectueux ! » a martelé Serigne Kénal Touré. Visiblement en colère, l’homme a demandé à ses talibés de se mobiliser pour que « nul ne galvaude la personnalité religieuse de Cheikh Ahmadou Bamba. »
 
Abordant la caricature de Serigne Touba, le jeune marabout déclare trouver la réaction du Président Macky Sall très molle par rapport à la gravité de la faute commise par « Jeune Afrique ». Il réclame ainsi une sortie plus virulente ponctuée de mesures allant d’une plainte à l’interdiction de la vente du journal au Sénégal.
Jeudi 4 Février 2016
Dakar actu




1.Posté par Z le 04/02/2016 09:27
Si après cela, les gens ne comprennent pas que les confréries ne sont que des sectes, avec chacune leur gourou-khalife, leurs adeptes victimes de lavage de cerveau depuis la naissance, soumis corps et âme à un guide-manipulateur, auquel ils donnent une partie de leurs revenus (au détriment des membres de leur famille), le tout avec comme prétexte un saint reconnu appelé Serigne Touba, c'est à désespérer de l'homo senegalensis.

2.Posté par mln mbacke le 04/02/2016 09:55
ceci nest que le grand declic qui doit pousser les blanc et le monde entier a essayer de comprendrer sur qui est serigne touba...li sabab la rek mounoul niak,,il faut le comprendre ainsi et eviter di grawal..
tout le monde ouvre grand sa bouche comme sil attendait seulement ces moments pour se faire un nom...niit daftta rafet niott...man dama geum n li mounoul niak car il faut niou kham serign bi et il fallait passer par la...en plus serigne touba mo beugu rassoulilah ba louko dal rek mou and ci ak mom..caricature contre caricature .....bamba moy rassoul rassoul moy bamba.....merci a jeune afrique et merci a tout ceux qui y ont contribuer d'une maniere ou d'une autre....mouride ni lay khalaté...
personne ne peut oter la mouridité ou le bayfallé de qui que ce soit...nieum nio ci yém....nionou mouride dafa yatou.....khol bou rafett la dabord et nangou ndiguel bayi téré...
quant a waly..mouride la baye fall la .....nialna yalla def mou bokk ci nji wara youbou tourou serigne bi fép ci adouna bi...yalna done sabab bi....yalla moy mayé t thieur nako naniou ko nangou
mouride fafay woyof tay diégalé.

m.l.n. mbacke

3.Posté par Atypico le 04/02/2016 10:06
Il 'y a pas de quoi faire la fine bouche devant une telle réaction monsieur l'apprenti" facho intégriste" ! Elle vient malgré tout cautionner la pseudo révolte des petits chefs mafieux mourides qui sont assez fanatiques ou plus simplement d'hypocrites politiciens, pour réussir à nous faire reconnaître Bamba soi - même dans une caricature qui n'a rien à voir avec l'image que nous mettons sur nos murs et sur nos véhicules de ce "saint homme " , Foutu médiocratie politicomaraboutiquière ou la lâcheté des premiers devant les seconds prépare de tristes jours de violence et d'obscurantisme au Sénégal dans un proche avenir !

4.Posté par Betty le 04/02/2016 10:53
Dieureudieuf ! Dieureudieuf ! Dieureudieuf ! Les noms de Serigne Touba, El Hadji Malick, Baye Niasse, Mame Limamou Laye, Cheikh Ibra Fall, Mame Bou Kounta, et tous les autres doivent être interdit dans les chansons destinées à la danse (cérémonie et boites de nuit), danses obscènes pour la plus part du temps. Si ma voix pouvait être entendu, ce fait serait effectif depuis très longtemps. Regardez les filles danser en montrant leur intimité aux hommes sans pudeur sous le rythme endiablé des sabars en scandant "Kou beugueu .... sa lokho thi kaw" ! Gni beugueu niou téde nioniou, souniou DIAMOU YA ALLAH ba paré, li lou yiw rek la niouy dokh mba niou teudi NELAW ba le lendemain niou LIGUEYI.

5.Posté par Sokhnasi FALL le 04/02/2016 15:30
Bonne chose



Dans la même rubrique :