TOUBA - IDY DÉNONCE UN "DEAL INTERNATIONAL IGNOBLE" : « Macky a reçu des ordres…Ils me combattent pour que je n’accède pas au pouvoir… L’avenir du Sénégal est sombre! »


Sombre délégation, finalement…Idrissa Seck a paru bien différent de l’homme politique jovial, amusant et taquin que  les Sénégalais ont l’habitude de voir à travers sa personne. Le ton de son discours, le caractère sobre de celui-ci, la brièveté de son périple à Touba montrent suffisamment qu’il est loin d’aimer la libération de Karim Wade ou, du moins, le deal qui a conduit à cette libération. Une libération qu’il a, volontairement, assimilée à « un deal ignoble et honteux » camouflé dans un simulacre de dialogue national. Ainsi n’y sera-t-il pas allé avec le dos de la cuillère : « la libération de Karim Wade est le résultat d’un deal international ignoble. » Il en donne les caractéristiques : « Karim Wade a été libéré au milieu de la nuit. Un avion international l’attendait à l’aéroport. Il est monté dans cet avion en catimini ».  Pire, ajoute Idrissa Seck ( assis dans son véhicule) : « vous ne l’avez pas vu venir à Touba remercier le Khalife Général des Mourides, lui présenter ses respects et solliciter des prières. Vous ne l’avez pas vu s’adresser aux Karimistes qui l’ont soutenu. »
 
Cette attitude pour le moins surprenante de Wade-fils se justifie aisément, selon lui. En effet, dit-il : « Il n’en avait pas le temps et il n’avait pas l’esprit à cela. » 


LES GRAVES INSINUATIONS D’IDRISSA SECK
 
Pour l’ex-maire de Thiès, le Président Macky Sall a agi sur commande. Et l’objectif de tout ce cirque c’est qu’il n’accède jamais au pouvoir. En effet, précise-t-il, des donneurs d’ordre ont indiqué au Chef de l’Etat la voie à suivre lui enlevant toute possibilité d’agir autrement. « Ce sont les donneurs d’ordre qui ont imposé au régime de Macky Sall la libération de Karim…Ce sont ceux-là qui ont écrit le scénario de cette libération. Et Macky Sall n’a fait que tenter de couvrir au moyen d’un soi-disant, d’un prétendu dialogue national ce deal ignoble et honteux et contraire aux intérêts du Sénégal. C’est ce que j’ai dénoncé », fulminera-t-il, avant de s’attaquer « au scandale Bictogo ». 
Abordant ce chapitre, Idy s’est voulu catégorique : « le régime de Macky Sall est truffé de scandales. Vous avez l’affaire Bictogo. On prend 13 milliards de Fcfa pour dédommager un soi-disant homme d’affaires alors qu’on lui donne, par ailleurs, d’autres marchés. C’est scandaleux, c’est ignoble! » Il termine sur la question en annonçant un avenir politique sombre pour le Sénégal.
 
Idrissa Seck était venu présenter ses condoléances au Khalife Général des Mourides qui  l’a reçu une bonne dizaine de minutes à Tanine. Serigne Sidi Mokhtar Mbacké a formulé des prières pour son hôte qui a, tout de suite après, rebroussé chemin sans aller voir aucun autre chef religieux. Il a honoré la prière du vendredi au niveau de la grande mosquée de Touba.









Vendredi 24 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :