TOUBA - À qui allait profiter la destruction du bâtiment central de l'hôpital Matlaboul Fawzeini ?


TOUBA - À qui allait profiter la destruction du bâtiment central de l'hôpital Matlaboul Fawzeini ?
La destruction du bâtiment central de l'hopital Matlaboul Fawzeini de Touba était donnée comme étant une urgence par certaines personnalités politiques, administratives de la cité. Cette urgence découlait d'une expertise dont Dakaractu cherche encore les '' commanditaires ''. Dans cette expertise, il était clairement dit que le bâtiment en question menaçait ruine et qu'il pouvait s'effondrer à tout moment. Ainsi était menacée au quotidien la vie de plus d'une centaine de personnes. L'idée de le faire effondrer prospère depuis au moins 3 ans. Tantôt c'était le Président du conseil d'administration, tantôt c'étaient les syndicalistes, tantôt c'étaient des hautes personnalités de l'administration et enfin tantôt c'étaient des conseillers municipaux. À la base de cette répétition, il y a eu naturellement cette expertise.

Seulement, la pression était tellement forte que tout le monde semblait être convaincu que l'immeuble n'allait guère résister jusqu'à aujourd'hui. 

Convaincu qu'il y avait anguille sous roche et que deux parties avaient fini de se dégager...l'une favorable à la destruction et l'autre à la réfection, nos sources nous confient que Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre a aussitôt ordonné une contre-expertise faite (cette fois) par un cabinet bien identifiable. À la surprise générale, les ingénieurs ont conclu que l'immeuble devrait juste être réfectionné et non écroulé. Cette nouvelle donne semble gêner au plus haut niveau certaines personnalités qui comptent activer d'autres leviers. D'emblée, se pose-t-on la question de savoir à qui allait profiter la destruction de l'immeuble.

L'hôpital, inauguré en 2005 par le Président Abdoulaye Wade  et par son ministre de la santé d'alors, Issa Mbaye Samb, avait coûté aux Modou-Modou de la Dahira Matlaboul Fawzeini la somme de 7 milliards.

Dakaractu suit le dossier tout comme cette affaire de détournement de 7/8 millions de francs qui secoue l'établissement, en question
Vendredi 27 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :