TIVAOUANE - Aymérou Gningue défendu par ses collaborateurs après les attaques de Bara Ndiaye


De la sortie de Bara Ndiaye, maire de Méouane, accusant la tête de liste départementale de Tivaouane d'avoir été un mauvais leader lors de la campagne électorale, est ressortie une réprobation générale chez les proches de ce dernier.

Aymérou Gningue a, en effet,  été vivement défendu par ses collaborateurs qui l'ont érigé '' en maître incontestable des lieux''. Selon Adama Dieng, responsable politique , ''Bara Ndiaye verse dans de la politique politicienne, car Aymérou n'a pas son pareil dans le département de Tivaouane. C'est grâce à lui, dit-il, que les éclatants résultats de Bby ont été réalisés et que 17 sur les 18 communes sont tombées dans l'escarcelle de la mouvance Présidentielle, dont singulièrement Pékesse et Koul réputées favorables au Pds ''.

La même trompette est embouchée par El Hadj Issa Sow, conseiller municipal de Méouane. Pour lui, c'est le travail de son mentor qui a permis d'engranger les 5.674 voix.  '' Si nous sommes arrivés à ces résultats, c’est qu’il y a eu une mobilisation générale, mobilisation à la tête de laquelle on trouve Monsieur Aymérou Gningue, qui n’a ménagé aucun effort pour regrouper la plupart des tendances au sein de la coalition Benno Bokk Yakaar à Méouane. Il a activé tous les réseaux à Méouane pour booster les élections et a reçu le soutien de personnalités non politiques parmi lesquels Maguèye Ndir, maître tailleur et opérateur économique qui a su regrouper 28 villages pour tenir un grand meeting à Keur Sakahaïta, ainsi que Elhadji Mamour Ndiaye,  opérateur économique qui a mobilisé 18 villages pour les besoins de Benno Bokk Yakaar.
Issa Sow de signaler qu'Aymérou Gningue est plus populaire que le maire de Méouane dans sa propre commune.

Lundi 7 Août 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :