THIERNO BOCOUM : « Lamine Diack n’avait pas le droit de jeter l’anathème sur toute la classe politique… Macky doit respecter ses engagements! »


THIERNO BOCOUM : « Lamine Diack n’avait pas le droit de jeter l’anathème sur toute la classe politique… Macky doit respecter ses engagements! »
« Ce que je regrette dans cette affaire, c’est qu’elle a terni l’image du Sénégal et continuera de créer des polémiques inutiles. Lamine Diack, une personnalité publique respectée dans ce pays, dès l’instant qu’il prend l’initiative de dire qu’il a investi son argent dans des projets politiques et pour des hommes politiques, il devait clairement dire quels sont ces hommes »…voilà qui a été le commentaire du député de Rewmi, Thierno Bocoum relativement au financement litigieux accordé à l’opposition en 2012 par l’ex-Président de l’Iaaf. Le parlementaire estime qu’ « il ne revient aux gens de dire que je n’ai pas pris ou j’ai pris. Il devait donner les noms des personnes et des associations qui ont bénéficié de son argent et ne pas jeter l’anathème sur toute une classe politique. C’est cela qui est regrettable. Il est temps qu’on édifie la population sur cet argent! »
 
Interpellé sur la question des 11 présumés homosexuels relâchés par le procureur pour insuffisance de charge, Thierno Bocoum préfère donner sa langue au chat. « Nous n’avons pas tous les éléments sur cette affaire. Quoi qu’il en soit, il est important dans ce pays que l’on ne laisse pas les populations vulnérables face à leur propre destin. Il est important que les valeurs reviennent. Quand on est dans un pays où sévit la pauvreté, les populations sont vulnérables ». Le député de rappeler, par ailleurs, au Chef de l’Etat, son obligation de respecter ses engagements par rapport aux régions lors des conseils des ministres décentralisés. « Ce qu’il faut noter, c’est que nous nous sommes rendu compte que les promesses du Président Macky Sall aux régions du Sénégal n’ont jamais été satisfaites. Malheureusement, les populations avaient beaucoup d’espoir. Je pense que le fait d’annoncer 250 milliards pour Kaolack, d’autres sommes aussi colossales pour d’autres régions, et ne pas s’engager à respecter ses promesses est regrettable. Depuis qu’il a fait ses promesses, il n 'y a pas eu d’avancement.  C’est le cas un peu partout au Sénégal. Il faut plus de sérieux dans ce que nous faisons. On ne peut pas dire à des populations que nous allons vous permettre de vous soigner ou d’avoir une université sans être sérieux », a terminé le parlementaire...
Mercredi 30 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par Khady74 le 31/12/2015 01:11
Mr Bocoum c'est vrai que le président Diack n'avait le droit de jeter l'athéme sur toute la classe politique oui la vous devenez raisonnable et si vous êtes honnête vous devez terminer votre démarche en disant que votre ami de circonstance Mr oumar sarr est allé trop trop loin en indiquant dans cette le nom du président de la republique ,Mr sarr aime trop faire le con et j'espère sa fille lui parlera afin qu'il soit bcp plus intelligent bcp plus poli la prochaine fois Mr Maky Sall d'où morromame !

2.Posté par Ben le 31/12/2015 01:24
Franchement

3.Posté par Ben le 31/12/2015 01:24
Vraiment

4.Posté par tél le 31/12/2015 08:41
On lui pose une question sur les homosexuels, il parle des promesses de Macky Sall pour les régions.

5.Posté par tél le 31/12/2015 08:47
On lui pose une question sur les homosexuels, il parle des promesses de Macky Sall pour les régions.

6.Posté par Atypico le 31/12/2015 08:56
Ah la solidarité de notre classe politicomaraboutiquière quand la corruption que tout le monde pratique se trouve brusquement mise en plein lumière ! Du maire de Dakar à Macky voilà les rivaux du président qui pleurnichent sur le discrédit dont ils sont les" innocentes victimes" ! Mes larmes coulent devant le " vrai crime" commis par Diack selon Bocum : il a avoué la vérité de ce qui décide d'une élection, le fric etnon pas dieu, pas même les citoyens talibés ! C'est insupportable



Dans la même rubrique :