TÊTE DE LISTE À DIOURBEL - 40 leaders de Bby disent niet à toute forme de diktat extérieur, de parachutage ou de parrainage.



Le climat qui prévaut entre responsables politiques de la mouvance présidentielle à Diourbel n'est guère des meilleurs en cette période préélectorale. C'est le.moins qui puisse être dit si l'on se fie à la sortie que vient d'effectuer une quarantaine de leaders qui ont, à travers une pétition, dit leur quatre vérités. Partant de plusieurs considérations et préoccupations, ils ont tenu à marteler qu'ils n'accepteront aucune forme de parachutage ou de parrainage de quelque fantôme qu'il soit pour diriger la liste départementale.

'' Considérant :  notre ferme volonté de renforcer notre alliance en vue de garantir une large victoire aux législatives de 2017 et à la Présidentielle de 2019, notre engagement renouvelé à travailler pour l’émergence économique et sociale du Baol, la détermination de la population de Diourbel à nous accompagner dans la massification de la coalition pour l’affirmation du leadership du Président Macky Sall, le basculement irréversible des forces vives dans la coalition Benno Bokk Yakaar par la mobilisation constante des responsables engagés inlassablement aux côtés des populations entre 2012 et maintenant '' et, poursuit toujours le document : '' soucieux d’inscrire notre action politique sous le sceau de l’exemplarité par une promotion de la gouvernance sobre et vertueuse, de préserver notre patrimoine matériel, immatériel et foncier de la commune, de veiller à la prise en compte de l’avenir des générations futures dans toute action de développement et de valorisation de notre terroir, de l’intérêt suscité par le choix des candidatures aux prochaines législatives afin de garantir un triomphe éclatant de notre coalition '' , les signataires diront leur ferme engagement à ne pas se laisser faire. Pour eux, il s'agira, à travers cette pétition​, de  ''communiquer la bonne information à la direction du parti et de la coalition pour un choix judicieux des personnalités à investir. ''

Ils diront '' privilégier le consensus dans la désignation des candidatures aux législatives, œuvrer solidairement pour la victoire des candidats aux prochaines législatives, assurer le fonctionnement du collectif pour une atteinte satisfaisante des objectifs qui lui sont assignés, travailler à la massification de la coalition par des actions communes de mobilisation et de toute autre manifestation de nature à rassembler les populations de Diourbel autour du projet sociétal du Président Macky Sall.

En conséquence de ce qui précède, ils revendiqueront l'autonomie de la coalition dans la désignation du mandataire et des candidats. Une désignation qui sera, précisent-ils, inscrite sous le sceau d’un consensus fort. 

Le document de réitérer son propos dans sa conclusion : " Nous disons NON à toute forme de diktat extérieur, de parachutage ou de parrainage.
La prise en compte des compétences et du savoir faire dans la détermination du profil des candidats désignés par la coalition pour siéger à la représentation nationale. "

Parmi les signataires, on peut noter plusieurs édiles comme Abdou Diagne, maire de Tockguard, Serigne Dame Fall, maire de Keur Ngalgou. Abdou Lahat Fall, 1er adjoint au maire de Patar, Matar Sylla, responsable Apr de Ndindy. Diockel Fall de Ngohe etc... La pétition vise très clairement le Maire de Diourbel.
Dimanche 16 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :