TERRORISME - KHALIFA SALL SUR LA FORME DU COMBAT : « Il faut une alliance entre religieux et politiques »


Partant  du postulat que les hommes politiques «seuls » ne seront jamais en mesure de juguler le phénomène du terrorisme et la menace qu'il exerce sur le Sénégal, Khalifa Sall préconise la jonction des forces entre les chefs religieux et les hommes politiques.  A Touba pour rencontrer le Khalife Général des Mourides en cette veille de magal, le maire de Dakar a estimé que les religieux devront être placés en pôle position pour ce combat qu'il faut absolument gagner.  «La religion occupe une place centrale dans le quotidien des Sénégalais. Une bonne formation religieuse des populations peut barrer la route au terrorisme. Alors nous souhaitons cette  alliance. » 
A la tête d'une forte délégation composée de plusieurs autres responsables du parti socialiste et de la mairie de Dakar,  Khalifa Sall a rappelé être venu à Touba pour rencontrer les autorités religieuses en cette veille de magal. Il se félicitera des efforts colossaux fournis par le comité d'organisation pour revisiter l'oeuvre de Cheikh Ahmadou Bamba. Il a été reçu par Sokhna Bali Bintou Sokhna Maïmouna Mbacké... 
Mardi 24 Novembre 2015
Dakaractu




1.Posté par Atypico le 25/11/2015 17:07
Encore un de nos politiciens qui adore enfoncer des porte souvertes, jouer au sage, au chercheur de consensus, alors que comme tous les autres il est obligé de manger dans la main des religieux pour faire carrière ! Qu'un Khalife fronce les sourcils, qu'une bande de jeunes marabouts" petits fils de" lance un fatwa contre tel ou tel, et nos vaillants républicains, nos couragenux représentants de l'état laïque, se mettent à genoux ou regarde ailleurs ! C'est doncpas demain que nous aurons cette fumeuse "émergence"....mais sans doute au ciel , si on y rentre aprés tant de lâcheté, de bigoterie et d'inconséquence ! Mais de toute façon out fout le camps , pourquoi se distinguer ! ma carrière , ma carrière !



Dans la même rubrique :