TEMPS DE PRÉSENCE AU TRAVAIL : La Présidence se met au pointage biométrique

Le palais présidentiel se met à l’heure du pointage biométrique pour mieux mesurer le temps de présence des agents qui y travaillent. La mesure concerne également tous les services rattachés à la présidence de la République.


TEMPS DE PRÉSENCE AU TRAVAIL : La Présidence se met au pointage biométrique
Dans une note de service, dont nous avons copie, il est précisé que 10 appareils de pointeurs ont été installés dans les points d’accès de la présidence de la République : poste de sécurité, hall d’entrée du secrétariat général, hall d’entrée du cabinet, couloirs de circulation de la DMG et secrétariat général ; de sorte qu’aucun agent ne puisse s’y soustraire, à l’arrivée comme au départ, précise-t-on dans la note.

« Le paramétrage du temps de présence, des absences et des retards a été opéré dans le respect des dispositions du décret n°96-677 du 7 août 1996 modifiant le décret n°91-982 du 17 septembre 1991 fixant les horaires dans les services administratifs de l’Etat », rappelle-t-on.

Selon la note, les horaires de travail du lundi au vendredi sont de 8 heures à 17 heures avec une pause de 13 heures 30 à 14 heures 30. Ce qui fait 40 heures correspondant à la durée légale hebdomadaire de travail dans les services administratifs.

Ce système de pointage permettra de mesurer le temps de présence de chaque agent et une meilleure gestion des heures supplémentaires. « Pour ce qui est de la gestion des heures supplémentaires, il y a lieu de rappeler que selon le paramétrage du dispositif, la corrélation heure d’arrivée, heure de départ, temps de présence journalière, le système déterminera, à chaque fin du mois le montant réel de l’allocation  », explique-t-on.

« Dans ses vertus démocratiques, le système permet également à tout agent de contrôler et de vérifier, jour après jour, ses crédits horaires, de sorte à se forger lui- même une perception sur son assiduité », rapporte la même source.

L’enrôlement, c’est-à-dire l’enregistrement des données biométriques de chaque agent, a commencé le 23 octobre dernier. Dans une autre note visant à préserver la quiétude des lieux et l’ordre, il est interdit d’errer dans les couloirs et autres espaces de la présidence de la République ou d’y tenir palabre sans raison « pertinente ».

« Il vous est donc vivement recommandé de rester dans vos bureaux durant les heures de service sauf si des exigences inhérentes à vos charges justifient vos déplacements d’un espace quelconque vers un autre », lit-on dans le document. Un dispositif de surveillance a été installé dans tous les couloirs et divers es-paces de la présidence de « sorte que tous les mouvements au sein de l’espace présidentiel soient quotidiennement consignés et appréciés ».

Les visites et audiences sont également organisées. Avec cette mesure, les ministres conseillers n’ont que deux jours (mardi et jeudi) d’audience dans la semaine. Il en est de même des conseillers spéciaux, des conseillers techniques et chargés de mission qui peuvent recevoir le mardi et le vendredi.

Les audiences de la matinée prennent fin à 13 heures 30 et celles de l’après-midi à 17 heures 30. «  Il y a lieu ainsi de noter que le lundi et le mercredi n’est admise aucune visite, ni audience pour ces catégories sauf dérogation accordée par le ministre directeur de cabinet du président de la République ou le ministre secrétaire général de la République  », indique la note. L’objectif est de mettre fin à une « saturation de l’espace présidentiel par des visites de toute nature et en tout temps ».

Le Soleil
Samedi 7 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :